header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» graines d'hedychium
par dom32 Aujourd'hui à 11:46

» Qui cultive cet hedychium?
par dom32 Aujourd'hui à 8:18

» Hechtia texensis
par fascicularia Aujourd'hui à 2:04

» Message pour les arlertes
par fascicularia Hier à 14:20

» Calanthe reflexa
par fascicularia Lun 14 Jan 2019 - 19:23

» Semis fougères
par Tonio31 Lun 14 Jan 2019 - 17:58

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par lilyrose Dim 13 Jan 2019 - 19:41

» Plantes : Le caprier /Importance économique et conduite technique
par fascicularia Dim 13 Jan 2019 - 15:42

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Reconnaître facilement les plantes
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:46

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : guide des fruits sauvages
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:43

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Quelle est donc cette fleur ?
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:37

» Potager et verger : un potager sur mon balcon
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 19:58

» Canna cleopatra
par lilyrose Sam 12 Jan 2019 - 16:43

» Jardinage bio : les plantes au secours des plantes /Purin d'ortie et compagnie
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 14:26

» Semis Polynogatum
par olivierd Ven 11 Jan 2019 - 18:54

» Flore régionale : La parure végétale de l'île des Embiez
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 17:24

» Ouvrage généraliste : Biologie végétale
par dom32 Ven 11 Jan 2019 - 16:08

» Les plantes :Les Orchidées
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 15:08

» Construction serre
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 13:51

» Présentation de : Villa Regina
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 8:49

» Dioon spinulosum - 50%
par dom32 Jeu 10 Jan 2019 - 17:49

» Comptonia peregrina
par fascicularia Mer 9 Jan 2019 - 23:32

» Bonne année 2019
par Zina Mer 9 Jan 2019 - 9:15

» ciseaux de greffage
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:28

» Qui cultive un lapageria?
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:23

» Hedychium horsfieldii
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:16

» Semis de Canna Warscewiczii
par lilyrose Ven 4 Jan 2019 - 18:18

» Schefflera alpina : schefflera rustique
par hydra Lun 31 Déc 2018 - 19:16

» Les revues des jardins botaniques et des associations horticoles : Orchidarium
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:45

» Les plantes : Orchidaceae
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:24

» Aralia elata var. mandshuricha
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 11:47

» Flore régionale : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:52

» Méthode de culture : La culture des agrumes
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:49

» Potager et verger : L'ABC Du Verger - Geste Par Geste
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:33

» Présentation de : Benjoy
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:02

» Indexation de la section par auteur : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:28

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:27

» Indexation de la section par auteur : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:17

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:15

» Indexation de la section par auteur : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:52

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:50

» Indexation de la section par auteur : Plantes calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:23

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Plantes Calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:21

» Indexation de la section par auteur : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:19

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:17

» Pourquoi un soigneur animalier doit aussi être un bon jardinier
par fascicularia Ven 28 Déc 2018 - 20:55

» Les Jardins de Demetrius
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 18:53

» Qui cultive Euphorbia leuconeura
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 17:44

» bestplant.shop
par fascicularia Jeu 27 Déc 2018 - 16:22

» Qui cultive des Amaryllidacées
par Villa Regina Jeu 27 Déc 2018 - 8:20

Partagez
|

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis' Sam 9 Jan 2010 - 16:13



Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'




FAMILLE BOTANIQUE : Gramineae.

NOM BOTANIQUE : Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.

NOM COMMUN :

SYNONYMES : P. castillonis, P. quilioi var. castillonis.

ORIGINE : Sud de la Chine, Nord de l'Inde.

TYPE DE PLANTE : Bambou traçant.

HAUTEUR : 10 à 20 m., section canne de 80mm de diam.

CROISSANCE : Très lente les cinq premières années ; rapide par la suite.

PLANTATION : A l'automne, de septembre à novembre. Au printemps, de mars à juin.

PÉRIODE DE FLORAISON :

COULEUR DE LA FLORAISON :

MULTIPLICATION : Bouturage de rhizome, division de touffe.

UTILISATION : Haie, écran, bosquet, forêt, bac.

ZONE DE RUSTICITÉ : Zone 7.

COMPORTEMENT FACE AU FROID : Rustique en France, Phyllostachys bambusoïdes supportera d’autant mieux le froid de l’hiver (jusqu’à -18°C) qu’il aura bénéficié d’un été chaud.

SOL : Se plaît en toutes situations avec une prédilection pour les terrains frais et riches.

EXPOSITION : Soleil.




QUI EST-IL ?
Splendide bambou aux chaumes vivement colorés. Chaumes jaune d’or striés de vert. Ces stries sont irrégulières sur les entrenœuds de la base puis situées dans le sillon des entrenœuds qui en sont pourvus. Feuilles légèrement panachées de blanc-crème, de 10 à 15 cm de long, vert sombre lustré.

Géant, à port droit et cime retombante, Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis' atteint 20m à l’âge adulte. Dans le Sud de la France, dans de bonnes conditions (terrain fertile et frais, climat chaud, soleil), ce bambou peut atteindre sa taille maximum pour des chaumes de 8 à 10 cm de diamètre. Plus communément, dans un jardin du milieu de la France, il peut mesurer plus de 10m si un peu d'espace lui est offert pour que ses rhizomes puissent s'étendre. De toutes les variétés, ‘Castillonis’ est celle qui se distingue par ses chaumes d’un jaune d’or très lumineux orné d’une cannelure vert brillant. Ces stries sont irrégulières sur les entrenœuds de la base puis on en retrouve dans le sillon des entrenœuds qui en sont pourvus.

Ses feuilles aussi valent le coup d’œil : un vert foncé brillant parfois panaché de blanc crème, de jaune ou d’orange. Son feuillage abondant, composé de feuilles de 15 à 20 cm de long s'étoffe d'avantage chaque année.

Rustique en France, Phyllostachys bambusoïdes supportera d’autant mieux le froid de l’hiver (jusqu’à -18°C) qu’il aura bénéficié d’un été chaud. En sujet isolé, bosquets ou encore haies, ce bambou géant ne passera pas inaperçu dans votre jardin.

Cette variété de bambou a été dédiée au comte de Châtillon par le pépiniériste Latour-Marliac, connu pour avoir fourni à Monet les nénuphars immortalisés dans la célèbre série des Nymphéas.

AUTRES VARIÉTÉS

Le genre comprend plus de 80 espèces, dont :

-Phyllostachys bambusoïdes : Le bambou du record de croissance journalière avec 1,08 m. Cette performance est devenue possible par le fait que ses pousses sortent tardivement (en début d'été), alors que règne déjà une certaine chaleur. Il peut mesurer jusqu'à 18 ou 20m de hauteur.

-Phyllostachys bambusoïdes 'Castilloni-inversa' : Superbe bambou géant, identique au type, à la différence que ses chaumes verts sont colorés de stries jaunes. Très imposant, il peut mesurer environ 15 m.

-Phyllostachys bambusoïdes 'Castilloni-inversa-variegata' :

-Phyllostachys bambusoïdes 'Holocrysa' : Bambou plutôt rare et recherché, son chaume est jaune dès la sortie de la pousse.
C'est un géant mais un peu plus petit que le type. Il peut mesurer jusqu'à 12m de haut.

-Phyllostachys bambusoïdes 'Shouzhu' : Ses chaumes sont bleu-vert à l'ombre. Son feuillage est très dense.

-Phyllostachys bambusoïdes 'Tanakae' : Chaume droit et vert avec des tâches noirâtres, pas de pruine sous l'anneau nodale. Les gaines caulinaires sont brunes tâchetées de noir. Cette plante est, de loin, la plus résistante au froid de tous les bambusoïdes (-20°C).


D'OÙ VIENT-IL ?
Chine, Inde ; introduit depuis très longtemps au Japon.

COMMENT LE CULTIVER ?
Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis' est un bambou traçant. Ses rhizomes ondulent juste sous la surface entre 0 et 20 cm de profondeur. A la différence des bambous plus petits, ces rhizomes sont plus gros et moins nombreux. Ils s'enfoncent moins dans le sol et sont donc plus facilement domptables. Si une barrière anti-rhizome est une solution toute trouvée, il n'en est pas moins facile de le conserver sur son territoire sans aucune protection, pour peu qu'il soit isolé et que l'on puisse circuler autour. Les quelques pousses annuelles qui perceront la surface seront brisées (à l'occasion d'une tonte de gazon par exemple) ou récoltées.

Les pousses de Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis' sortent tardivement au mois de juin voire juillet. D'un diamètre déjà égal à celui du chaume final, elles sont de couleur brun ocre, couvertes de tâches un peu plus foncées qui leur confèrent des allures de tenue de camouflage. Cette sortie tardive présente l'avantage d'une croissance encore plus rapide que celle d'autres bambous plus précoces, car elle est favorisée par la chaleur de l'été. Ce sont les premières pousses qui bénéficient d'une bonne croissance, profitant de réserves encore intactes. Les suivantes courent le risque de ne pas s'aoûter correctement pour une moins bonne résistance à l'hiver.

Comme tous les bambous, ce géant est un gourmand. En été, des arrosages s’imposent. Les jeunes pousses de bambou ont terminé leur croissance, mais la plante a besoin d’eau pour assurer la végétation des rhizomes et l’accumulation des réserves qui assureront la sortie des pousses l’année suivante. En hiver, nettoyez les chaumes. Pour mettre en évidence les couleurs éclatantes des chaumes, n’hésitez pas à élaguer les branches à hauteur d’homme.

En période hivernale principalement, le feuillage du bambou se dessèche et peut même tomber rapidement, donnant l’impression que votre plante ne reprendra pas. Ne vous inquiétez pas. Ce phénomène est normal et votre bambou renouvellera son feuillage naturellement au printemps.

Une fumure d’entretien est recommandée au moins une fois par an ou même deux fois : une en septembre et une en février.
REMARQUE : Le fumier donne de meilleurs résultats que les engrais chimiques. Si vous n'avez pas la possibilité de trouver du fumier, vous pouvez utiliser un engrais équilibré au printemps et en été. Évitez d'en ajouter à l'automne, car une alimentation tardive en azote fragilise le feuillage face au gel. Pour satisfaire son besoin en silice, outre de laisser son propre feuillage, pailler progressivement le sol. On pourra soit lui apporter du purin de prêles ou, plus simplement, disperser des prêles entières qui se décomposeront progressivement.





Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'.


Cliquer pour agrandir




Revenir en haut Aller en bas

Phyllostachys bambusoïdes 'Castillonis'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Fiches et articles :: ~Fiches de plantes~
Sauter vers: