header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» graines d'hedychium
par dom32 Aujourd'hui à 11:46

» Qui cultive cet hedychium?
par dom32 Aujourd'hui à 8:18

» Hechtia texensis
par fascicularia Aujourd'hui à 2:04

» Message pour les arlertes
par fascicularia Hier à 14:20

» Calanthe reflexa
par fascicularia Lun 14 Jan 2019 - 19:23

» Semis fougères
par Tonio31 Lun 14 Jan 2019 - 17:58

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par lilyrose Dim 13 Jan 2019 - 19:41

» Plantes : Le caprier /Importance économique et conduite technique
par fascicularia Dim 13 Jan 2019 - 15:42

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Reconnaître facilement les plantes
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:46

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : guide des fruits sauvages
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:43

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Quelle est donc cette fleur ?
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:37

» Potager et verger : un potager sur mon balcon
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 19:58

» Canna cleopatra
par lilyrose Sam 12 Jan 2019 - 16:43

» Jardinage bio : les plantes au secours des plantes /Purin d'ortie et compagnie
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 14:26

» Semis Polynogatum
par olivierd Ven 11 Jan 2019 - 18:54

» Flore régionale : La parure végétale de l'île des Embiez
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 17:24

» Ouvrage généraliste : Biologie végétale
par dom32 Ven 11 Jan 2019 - 16:08

» Les plantes :Les Orchidées
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 15:08

» Construction serre
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 13:51

» Présentation de : Villa Regina
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 8:49

» Dioon spinulosum - 50%
par dom32 Jeu 10 Jan 2019 - 17:49

» Comptonia peregrina
par fascicularia Mer 9 Jan 2019 - 23:32

» Bonne année 2019
par Zina Mer 9 Jan 2019 - 9:15

» ciseaux de greffage
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:28

» Qui cultive un lapageria?
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:23

» Hedychium horsfieldii
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:16

» Semis de Canna Warscewiczii
par lilyrose Ven 4 Jan 2019 - 18:18

» Schefflera alpina : schefflera rustique
par hydra Lun 31 Déc 2018 - 19:16

» Les revues des jardins botaniques et des associations horticoles : Orchidarium
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:45

» Les plantes : Orchidaceae
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:24

» Aralia elata var. mandshuricha
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 11:47

» Flore régionale : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:52

» Méthode de culture : La culture des agrumes
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:49

» Potager et verger : L'ABC Du Verger - Geste Par Geste
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:33

» Présentation de : Benjoy
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:02

» Indexation de la section par auteur : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:28

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:27

» Indexation de la section par auteur : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:17

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:15

» Indexation de la section par auteur : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:52

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:50

» Indexation de la section par auteur : Plantes calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:23

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Plantes Calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:21

» Indexation de la section par auteur : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:19

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:17

» Pourquoi un soigneur animalier doit aussi être un bon jardinier
par fascicularia Ven 28 Déc 2018 - 20:55

» Les Jardins de Demetrius
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 18:53

» Qui cultive Euphorbia leuconeura
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 17:44

» bestplant.shop
par fascicularia Jeu 27 Déc 2018 - 16:22

» Qui cultive des Amaryllidacées
par Villa Regina Jeu 27 Déc 2018 - 8:20

Partagez
|

Butia Capitata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Butia Capitata Sam 13 Déc 2008 - 13:38



Butia Capitata





FAMILLE BOTANIQUE : Arecaceae.

NOM BOTANIQUE : Butia Capitata.

NOM COMMUN : Palmier à Vin, Palmier à Gelée (en Amérique), Butée, Arbre à Laque (France).

SYNONYMES : Butia Odorata, Cocos Elegantissima, Cocos Erythrospatha, Syagrus Capitata...

ORIGINE : Sud du Brésil (Provinces de Bahia, Goias, Minas Gerais, Parana, Santa Catarina et Rio Grande do Sul) et Uruguay (Montevideo).

TYPE DE PLANTE : Palmier.

HAUTEUR : 6 à 8 m.

CROISSANCE : Lente.

PLANTATION : Printemps.

PÉRIODE DE FLORAISON : Printemps, été.

COULEUR DE LA FLORAISON : Jaune.

MULTIPLICATION : Semis. Les graines germent en principe au bout de 6 à 10 mois. Les jeunes plantes se développent assez lentement les cinq premières années puis la croissance s’accélère grandement (comme pour la plupart des palmiers) compte tenu bien sûr de la taille finale de l’espèce.

ZONE DE RUSTICITÉ : A compter de la zone 8.

COMPORTEMENT FACE AU FROID : Les parties aériennes sont atteintes à partir de -11°C. La plante meurt à partir de -14°C

SOL : Sol riche, bien arrosé et sans calcaire.

EXPOSITION : Ensoleillée.




QUI EST-IL ?
Ce palmier trapu dépasse rarement 6m de hauteur. Stipe épais et gris. Sur les sujets âgés de dix à vingt ans ou plus, les bases des pétioles restent attachés, formant un motif caractéristique du genre. Ils finissent par se détacher et laisse apparaître un stipe rugueux marqué par les cicatrices des anciennes feuilles.

La couronne est composée d'environ 20 à 35 feuilles pennées, de 2m à 2,5m de longueur, fortement arquées. Les 60 à 80 pinnules par côté sont bleutées, très érigées au niveau du rachis et retombantes à l’extrémité. Le pétiole vert, de 50cm à plus d’un mètre de longueur, de couleur vert clair, est couvert de dangereuses épines filamenteuses recourbées. De façon caractéristique chez le genre butia, les folioles sont disposés en V le long du rachis. Cette architecture particulière rend les feuilles de ce palmier particulièrement décoratives.

Les inflorescences apparaissent après quelques années de culture, bien avant la croissance aérienne du stipe. Butia Capitata est un palmiers monoïque. Il est donc capable de se reproduire à partir d’un seul spécimen. Les inflorescences émergent tous les ans entre les feuilles (interfoiaire). Elles peuvent mesurer jusqu’à 1,5m de long et sont recouvertes avant épanouissement d’une spathe naviculaire pointue (ou bractée), parfois recouverte d’un fin tomentum brunâtre (beaucoup plus dense chez Butia Eriospatha). Les inflorescences engendrent des fruits ronds de 2 à 3cm de diamètre. Les "grappes" que constituent les infrutescences peuvent peser plus de 30 kilos. Chaque fruit contient une graine recouverte d'une pulpe orangée très fibreuse, juteuse et comestible. La saveur est variable selon les individus ; elle peut être douce et sucrée, ou bien acide et peu agréable. On en prépare d'excellentes gelées, dont le goût n'est pas sans rappeler celui de l'ananas.
Les drupes (endocarpes), contiennent jusqu'à trois loges, pouvant chacune contenir une graine, et donc engendrer 3 plantules.


D'OÙ VIENT-IL ?
Butia Capita est un palmier du Sud-Est du Brésil et de l'extrême Nord-Est de l'Uruguay. Il pousse parfois en colonie dans des formations de type savane herbeuse appelées "cerrados". Il y pousse en compagnie de quelques arbres de taille moyenne, de hautes herbes et de plusieurs espèces de palmiers de différents genres dont Syagrus, Acracomia ou Attalea. Les sols sont secs, souvent sableux, parfois inondés selon la saison. Le climat est subtropical en saison marquée.


COMMENT LE CULTIVER ?
Butia Capitata est largement cultivé dans le Sud de la France depuis presque de 150 ans. C'est un palmier extrêmement décoratif, largement adaptable et de culture facile. L'excellente capacité de résistance au gel que présente ce beau palmier le rend encore plus intéressant. Cette résistance est de l'ordre de -9°C à -12°C pour les jeunes plantes et jusqu'à -15°C pour les plantes adultes.
De surcroît, ce palmier peut se montrer de croissance rapide pour peu que l'on respecte ses exigences : sol riche, bien arrosé, et surtout plein soleil. Seule précaution : en terrain sec et très calcaire, des chloroses importantes peuvent survenir sur les palmes et gêner le bon développement de la plante. Si ces carences persistent, elles finissent par fragiliser considérablement la plante.
L'arrosage doit se faire directement au pied du stipe, afin d'éviter l'aspersion des feuilles et surtout du cœur, très sensible à la pourriture.

L'espèce est assez variable, et de très nombreuses formes ont été décrites en culture, dont une à feuilles érigées appelée "Strictor". Cette variabilité est sûrement due au fait que c'est un palmier qui s'hybride facilement avec d'autres espèces de Butia, voire d'autres palmiers appartenant à d'autres genres.

Butia Capitata s'hybride facilement avec des espèces proches sur le plan botanique tel Jubaea Chilenis et Syagrus Romanzoffianum. Ces hybrides, très décoratifs et rustiques, sont exceptionnels et malheureusement très rares.





Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata Alba


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Butia Capitata


Cliquer pour agrandir




Revenir en haut Aller en bas

Butia Capitata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Fiches et articles :: ~Fiches de plantes~
Sauter vers: