header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» graines d'hedychium
par dom32 Aujourd'hui à 11:46

» Qui cultive cet hedychium?
par dom32 Aujourd'hui à 8:18

» Hechtia texensis
par fascicularia Aujourd'hui à 2:04

» Message pour les arlertes
par fascicularia Hier à 14:20

» Calanthe reflexa
par fascicularia Lun 14 Jan 2019 - 19:23

» Semis fougères
par Tonio31 Lun 14 Jan 2019 - 17:58

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par lilyrose Dim 13 Jan 2019 - 19:41

» Plantes : Le caprier /Importance économique et conduite technique
par fascicularia Dim 13 Jan 2019 - 15:42

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Reconnaître facilement les plantes
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:46

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : guide des fruits sauvages
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:43

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Quelle est donc cette fleur ?
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:37

» Potager et verger : un potager sur mon balcon
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 19:58

» Canna cleopatra
par lilyrose Sam 12 Jan 2019 - 16:43

» Jardinage bio : les plantes au secours des plantes /Purin d'ortie et compagnie
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 14:26

» Semis Polynogatum
par olivierd Ven 11 Jan 2019 - 18:54

» Flore régionale : La parure végétale de l'île des Embiez
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 17:24

» Ouvrage généraliste : Biologie végétale
par dom32 Ven 11 Jan 2019 - 16:08

» Les plantes :Les Orchidées
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 15:08

» Construction serre
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 13:51

» Présentation de : Villa Regina
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 8:49

» Dioon spinulosum - 50%
par dom32 Jeu 10 Jan 2019 - 17:49

» Comptonia peregrina
par fascicularia Mer 9 Jan 2019 - 23:32

» Bonne année 2019
par Zina Mer 9 Jan 2019 - 9:15

» ciseaux de greffage
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:28

» Qui cultive un lapageria?
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:23

» Hedychium horsfieldii
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:16

» Semis de Canna Warscewiczii
par lilyrose Ven 4 Jan 2019 - 18:18

» Schefflera alpina : schefflera rustique
par hydra Lun 31 Déc 2018 - 19:16

» Les revues des jardins botaniques et des associations horticoles : Orchidarium
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:45

» Les plantes : Orchidaceae
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:24

» Aralia elata var. mandshuricha
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 11:47

» Flore régionale : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:52

» Méthode de culture : La culture des agrumes
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:49

» Potager et verger : L'ABC Du Verger - Geste Par Geste
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:33

» Présentation de : Benjoy
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:02

» Indexation de la section par auteur : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:28

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:27

» Indexation de la section par auteur : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:17

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:15

» Indexation de la section par auteur : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:52

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:50

» Indexation de la section par auteur : Plantes calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:23

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Plantes Calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:21

» Indexation de la section par auteur : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:19

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:17

» Pourquoi un soigneur animalier doit aussi être un bon jardinier
par fascicularia Ven 28 Déc 2018 - 20:55

» Les Jardins de Demetrius
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 18:53

» Qui cultive Euphorbia leuconeura
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 17:44

» bestplant.shop
par fascicularia Jeu 27 Déc 2018 - 16:22

» Qui cultive des Amaryllidacées
par Villa Regina Jeu 27 Déc 2018 - 8:20

Partagez
|

Brahea Armata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Brahea Armata Dim 30 Nov 2008 - 18:22



Brahea Armata





FAMILLE BOTANIQUE : Arecaceae.

NOM BOTANIQUE : Brahea armata.

NOM COMMUN : Palmier bleu du Mexique, Blue Hesper Palm.

SYNONYMES : Glaucotheca Armata, Brahea Clara, Brahea Roezlii, Erythea Armata, Erythea Elegans.

ORIGINE : Basse Californie et Nord-Ouest du Mexique.

TYPE DE PLANTE : Palmier.

HAUTEUR : Jusqu'à 12m.

CROISSANCE : Lente, voire très lente les premières années.

PLANTATION : Printemps.

PÉRIODE DE FLORAISON : Printemps, été.

COULEUR DE LA FLORAISON : Crème en longs pannicules.

MULTIPLICATION : Les graines fraîches peuvent germer rapidement, parfois quelques semaines après le semis, le plus souvent 4 à 8 mois plus tard. Les jeunes plantes se développent assez lentement les dix premières années puis la croissance s’accélère grandement (comme pour la plupart des palmiers) compte tenu bien sûr de la taille finale de l’espèce.

ZONE DE RUSTICITÉ : A partir de la Zone 8a.

COMPORTEMENT FACE AU FROID : Sa résistance au gel est inférieure à celle de Brahea Edulis. Les premiers dégâts apparaissent sur les palmes dès que les températures avoisinent les -5/-6°C.

SOL : Plutôt fertile, bien drainé.

EXPOSITION : Plein soleil.



QUI EST-IL ?
C’est l’espèce du genre Brahea la plus répandue en culture. Elle est représentée dans tous les jardins botaniques du monde, sous les tropiques comme dans les pays tempérés.

Ce palmier est immédiatement reconnaissable à l'aide de deux caractères morphologiques : la couleur des feuilles gris bleuté, et la taille des inflorescences particulièrement spectaculaires.

Les palmes sont grandes, épaisses, coriaces, presque costapalmées. Elles sont recouvertes d'une fine couche de cire blanchâtre qui leur confère une coloration grisée et les protège des rayons solaires trop intenses. Sans entretien particulier les anciennes feuilles desséchées ne se détachent pas spontanément du tronc et, forment peu à peu un véritable jupon le long du stipe.

Bien que nous soyons habitués à ne voir en culture que des Brahea Armata à feuilles grises, il faut noter que, dans la nature, certains ont des feuilles vertes.

Les pétioles sont fortement dentés, et recouverts de petites écailles de couleur fauve, bien visibles sur les sujets juvéniles.
Les inflorescences, qui apparaissent en été, ont un aspect très plumeux. Elles sont très longues (jusqu'à 6 mètres) et émergent donc largement de la couronne foliaire avant de retomber gracieusement vers le sol.


Les Brahea sont hermaphrodites et un seul exemplaire peut produire des graines viables. Les inflorescences émergent tous les ans entre les feuilles (interfoliaire). Elles sont très longues (jusqu’à 6 mètres !), arquées et dépassent de plus d’un mètre la couronne de palmes. Les fleurs très nombreuses sont blanc-ivoire. Les fruits mettent deux ans pour arriver à maturité. Ce sont des baies noirâtres de la taille d'une grosse olive. Ils renferment une seule graine marron clair, entourée d'une fine couche de chair comestible et sucrée.

Le stipe est granuleux, épais et gris. Il s'élève jusqu'à 12 m.



D'OÙ VIENT-IL ?
Ce remarquable palmier est originaire de basse Californie et du Nord-Ouest du Mexique. On rencontre une population naturelle de Brahea Armata en compagnie des deux espèces de Washingtonia (Washingtonia Filifera et Washingtonia Robusta) dans un site près de Catavina Arroyo, Baja California. Il pousse sur un sol caillouteux et sec, rarement arrosé. Les étés sont torrides et longs, les hivers sont courts et frais. A l'intérieur des terres, des gelées assez prononcées sont possibles en hiver, ainsi que des chutes de neiges.



COMMENT LE CULTIVER ?
Brahea Armata est sans contexte un des palmiers de prédilection pour les zones méditerranéennes, car il se plait en climat sec, très ensoleillé, et de préférence sur sol calcaire. Dans son environnement naturel, Cactus et Yuccas abondent, ce qui donne une idée des conditions climatiques auxquelles l'espèce est confrontée. Bien entendu, l'arrosage est bénéfique à la croissance de la plante, surtout en été. Il doit être pratiqué au pied, sans aspersion des feuilles.

Il a besoin de soleil et de chaleur pour se développer plus rapidement et demande impérativement un sol drainant. Il semble en effet que ce palmier n’apprécie guère les substrats trop riches et humides, poussant merveilleusement bien en revanche en sol ingrat (argileux ou sableux) mais drainant.

Cette espèce est d'une bonne résistance au gel. Des spécimens adultes ce sont montrés capables de supporter des gels nocturnes de l'ordre de -12°C avec uniquement des dégâts mineurs sur les feuilles.
Malgré de nombreuses qualités, la croissance de ce Brahea est généralement lente et peut même s'avérer très lente si les conditions de cultures ne sont pas optimales.



Autre cultivar :
Brahea Armata Clara : il se différencie de l'Armata type par un stipe moins massif, des palmes plus denses dont les segments retombent, lui donnant un aspect unique (voir photo 4).





Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir


Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir


Click to see full sized image

- Brahea Armata var Clara


Cliquer pour agrandir


Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Brahea Armata


Cliquer pour agrandir




Revenir en haut Aller en bas

Brahea Armata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Fiches et articles :: ~Fiches de plantes~
Sauter vers: