header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» Lophosoria quadripinnata
par fascicularia Hier à 19:55

» Semis de Canna patens
par fascicularia Hier à 19:46

» semis thalia
par fascicularia Hier à 19:44

» Semis fougères
par olivierd Hier à 15:32

» Quand transplanter un hortensia ?
par Olbius Ven 14 Déc 2018 - 20:21

» Erythrine crista-galli leucochlora (alba) : bouturage
par laurent83 Mer 12 Déc 2018 - 15:40

» Vos étiquettes au jardin
par Olbius Mer 12 Déc 2018 - 12:43

» Protocole pour le semis (Philo et Anthurium) Help
par Olbius Mer 12 Déc 2018 - 12:19

» bonne recolte
par fascicularia Lun 10 Déc 2018 - 23:59

» Aristoloche gigantea : floraison
par dom32 Dim 9 Déc 2018 - 20:50

» Plantaexotica
par fascicularia Dim 9 Déc 2018 - 19:31

» Présentation de : andreas51
par fascicularia Sam 8 Déc 2018 - 11:59

» sobralia keikis :bouturage
par fascicularia Jeu 6 Déc 2018 - 14:38

» Protocole de semis pour les chamaedora ?
par Olbius Mar 4 Déc 2018 - 14:36

» Yucca rostrata
par lilyrose Mar 4 Déc 2018 - 13:00

» qui cultive sesbania punicea?
par lilyrose Mar 4 Déc 2018 - 12:55

» omcseeds fournisseur us
par fascicularia Mar 4 Déc 2018 - 12:09

» Moringa Oliefera
par fascicularia Mar 4 Déc 2018 - 11:56

» le graal pour moi globba winitii
par Olbius Mar 4 Déc 2018 - 9:59

» Schizolobium parahyba :Je le cherche depuis des années
par fascicularia Lun 3 Déc 2018 - 17:20

» Ensete ventricosum Maurelli : gestion au fur et à mesure de la croissance
par Pierre66 Sam 1 Déc 2018 - 6:33

» Maranta arundinacea (test de résistance des tubercules)
par dom32 Ven 30 Nov 2018 - 21:12

» Chondropetalum tectorum
par Pierre66 Ven 30 Nov 2018 - 17:48

» Canna bird of paradise
par Vivian Ven 30 Nov 2018 - 13:42

» Schefflera rhododendrifolia
par dom32 Ven 30 Nov 2018 - 12:21

» Strelitzia en forme
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 5:26

» Pseudopanax lessonii 'gold splash'
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 4:58

» Pseudopanax "Cyril Watson".
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 4:53

» Tetrapanax paperyfera après -20
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 4:48

» mon jardin sous serre
par Denis03 Mer 28 Nov 2018 - 21:47

» Virus canna Warscewiczii
par fascicularia Mer 28 Nov 2018 - 17:56

» bestplant.shop
par fascicularia Mer 28 Nov 2018 - 15:39

» sheffields.com
par fascicularia Mer 28 Nov 2018 - 15:34

» Identification de glycines a partir de graines
par Denis03 Mer 28 Nov 2018 - 8:55

» ancien livres
par dom32 Mar 27 Nov 2018 - 6:35

» Persea yunnanensis, palustris et borbonia : semis
par fascicularia Dim 25 Nov 2018 - 16:08

» Présentation de : Vivian
par Vivian Ven 23 Nov 2018 - 14:46

» protection hivernale rapide
par Denis03 Jeu 22 Nov 2018 - 17:23

» Musa Himalayan mountain
par lilyrose Jeu 22 Nov 2018 - 16:10

» Retour de boulot de m....
par Denis03 Mer 21 Nov 2018 - 20:30

» Vos essais d'acclimatation pour 2018/2019
par lilyrose Mer 21 Nov 2018 - 11:18

» Magnolia tripetala 'Bloomfield'
par Denis03 Mar 20 Nov 2018 - 21:28

» Magnolia pterocarpa
par fascicularia Mar 20 Nov 2018 - 19:18

» graines d'hedychium
par dom32 Mar 20 Nov 2018 - 19:12

» lien peche a la mouche
par Denis03 Dim 18 Nov 2018 - 22:19

» Construction serre
par dom32 Dim 18 Nov 2018 - 17:23

» nouveaux livres
par dom32 Sam 17 Nov 2018 - 20:58

» Semis de Musa sikkimensis x paradisiaca
par fascicularia Sam 17 Nov 2018 - 16:26

» Hiver rude en perspective ...?
par fascicularia Jeu 8 Nov 2018 - 11:12

» Présentation de : laurent83
par Demetrius Mar 6 Nov 2018 - 17:56

Partagez
|

Musa itinerans/article/Auteur: fascicularia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Musa itinerans/article/Auteur: fascicularia Lun 26 Fév 2018 - 19:09


Musa itinerans


Article de fascicularia


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Originaire du sud de l'Asie (Inde, Laos, Chine, Thaïlande, Vietnam), Musa itinerans, est une plante herbacée arborescente et rhizomateuse, de croissance rapide, qui forme des pseudo-troncs (nommés stipes) surmontés de feuilles géantes. Les stipes sont fins, vert jaunâtre, puis violet avec l'âge, et pruineux. Assez décorative cette plante apportera une touche d'exotisme dans le jardin, d'autant que ce bananier est l'un des plus grands susceptible d'être acclimatable en France. Musa itinerans ou bananier du Yunnan a une croissance très rapide et ses rejets sortent relativement loin du pied mère (plus de 1 m), d'où son nom itinerans qui signifie voyageur.

Le pseudo tronc ou stipe de cette herbacée est composé de feuilles engainantes bien serrées. La plante atteint couramment 3 à 7 m de haut, et même 12 m pour une variété. Les pousses surgissent de rhizomes souterrains très longs qui ont valu à l’espèce son nom de ''voyageur''. Les pseudo troncs sont vert jaunâtre et deviennent violets avec l’âge. Les feuilles oblongues peuvent atteindre 3 m de long et 90 cm de large. Les inflorescences fructifères, semi-tombantes, émergent du cœur du pseudo tronc, d’abord sous la forme d’un gros bourgeon ovale, fuselé, rouge foncé, dont l’ouverture fait apparaître des fleurs tubulaires, minces et riches en nectar. Elles sont regroupées en doubles rangées verticillées le long de la tige florale, chaque groupe étant recouvert d’une bractée épaisse et cireuse, en forme de capuchon. On compte 12 à 16 fleurs par bractée. Selon la terminologie botanique, le fruit du bananier est en fait une baie. On trouve jusqu’à 18 baies par groupe de fleurs et jusqu’à 10 groupes par inflorescence fructifère. Les bananes, pouvant atteindre 14 cm de long, contiennent de nombreuses graines irrégulières tuberculées (avec de petits saillants arrondis)..

Originaire de la province du Yunnan en Chine où il pousse jusqu'à 2.700 m d'altitude en sous-bois, sa rusticité est modérée mais avec un paillage la souche devrait être protégée et reprendre au printemps suivant..

C'est un espèce pionnière, c'est à dire une des premières espèces qui envahissent un terrain défriché et cultivé après qu'il ait été abandonné par le paysan.

A l’état sauvage les populations de Musa itinerans sont généralement réduites. Leur habitat naturel en Chine est de plus en plus menacé, les forêts disparaissant pour laisser place à l’agriculture commerciale. Des collectes de semences de cette espèce ont été effectuées en 2006 et 2007 au Yunnan, province la plus riche de Chine en biodiversité, par le Kunming Institute of Botany (KIB) de l’Académie des sciences chinoise, partenaire chinois de la Banque de semences Millennium (MSB). Les semences de ces collections sont stockées au KIB dans la Germplasm Bank of Wild Species et à la MSB. Deux variétés au moins, annamica et lechangensis, sont en danger.

Les fruits de Musa itinerans sont une nourriture importante pour les éléphants sauvages d’Asie (Elephas maximus) et d’autres animaux. Les rapports étroits avec les bananes comestibles et les bananes plantains font de cette espèce une ressource génétique précieuse pour l’industrie des fruits tropicaux. Les variétés de Musa itinerans récemment décrites peuvent être de grande valeur et utilisées dans l’avenir pour la création de nouveaux cultivars de bananiers. Certains restaurants locaux du sud-ouest de la Chine et des régions voisines proposent un plat préparé à partir des jeunes fleurs et du pseudo tronc

La pollinisation se fait par des oiseaux soleil (sunbirds) et des chauve-souris. A cet effet, il y a deux pics dans la sécrétion du nectar: un le jour et un la nuit.

On trouve parfois dans le commerce les variétés et cultivars suivants :

var. annamica - Originaire du centre et du nord du Vietnam, cette variété se différencie par ses fruits plus longs et légèrement plus fins, de couleur brun rouille, présentant un rétrécissement à leur extrémité et dont la peau se craquelle à maturité. Hauteur 3 m. Rhizomes courts : 20 à 50 cm. Feuilles vert jaunâtre, longues de 1 m 70 x 70 cm. La gaine foliaire s'enroulant sur le côté est typique de cette variété.

var. chinensis - Originaire de chine, on le rencontre naturellement entre 300 et 1800 m d'altitude, mais il est régulièrement cultivé jusqu'à 2200 m. Hauteur 4 m. Rhizomes courts : 10 à 30 cm. Feuilles vertes, longues de 2 m 50 x 50 cm. Fruits jaunes à maturité.

var. chinensis 'Yunnan' - Rhizomes courts. Bouton de la fleur mâle de forme lancéolée. Stipes très pruineux avec des taches noires avec l'âge. Base de la feuille cordée et symétrique.

var. gigantea - Synonyme de var. xishuangbannaensis.

var. guangdongensis - Originaire de Chine (Guangdong)où il pousse à une altitude comprise entre 300 et 1600 m. Hauteur 4,5 m. Rhizomes courts : 10 à 30 cm. Feuilles vert foncé, longues de 2 m 90 x 55 cm. Fruits vert pourpré.

var. lechangensis - Originaire de Chine (Beixiang et nord Guangdong) on le trouve entre 300 et 500 m d'altitude. Hauteur 4 m. Rhizomes courts : 10 à 30 cm. Feuilles vert foncé, longues de 2 m 60 x 55 cm. Fruits jaune pâle à maturité.

var. xishuangbannaensis - Est la seule variété avec var. itinerans à émettre de longs rhizomes. Ceux ci peuvent mesurer jusqu'à 5 m de long. Cette variété est originaire de Chine (Yunnan) où on le rencontre jusqu'à 1600 m d'altitude. Le stipe peut mesurer 12 m à 15 m de haut et est de couleur rougeâtre. Le feuillage est vert foncé et peut mesurer 5 m x 1 m. Le fruit est brun rouille à maturité.'Mekong Giant' en est un cv. originaire du Mékong, particulièrement rustique (Z6 selon certains). Le dessous du feuillage est teinté de rouge.


Un peu de botanique

Les bananiers forment le genre Musa. Ce sont des plantes monocotylédones vivaces de la famille des Musaceae.

Le bananier, contrairement aux idées reçues, n'est pas un arbre mais une plante herbacée. Ce n’est pas un arbre car il n'est pas lignifié, bien que ce ne soit pas le critère le plus caractéristique puisque les bambous sont lignifiés et ne sont pas non plus des arbres. Il est d'usage de dire un peu abusivement que c'est « la plus grande herbe du monde ».

Ce genre comprend environ soixante espèces, toutes tropicales, dont plusieurs sont largement cultivées pour la production de bananes. Certaines espèces ont un intérêt ornemental et sont cultivées en serres dans les pays tempérés.


Description du genre

Les bananiers peuvent atteindre sept mètres de haut (jusqu'à 15 mètres chez Musa ingens) mais ne possèdent pas de vrai tronc. Leur tige souterraine ressemble à un gros bulbe à partir duquel naissent les feuilles. On observe un simple développement en hauteur de la base massive des pétioles des grandes feuilles insérées en spirale. Grandes feuilles droites ou retombantes (jusqu'à trois mètres de long et 60 centimètres de large) longuement pétiolées. Concernant son cycle biologique, le bananier est une espèce monocarpique (il ne possède qu'un seul bourgeon terminal ou apex méristématique s'exprimant dans l'auxèse et la mérèse du végétal) et monoblastique (le végétal meurt après la floraison)

Lorsque le bananier a produit entre 25 et 30 feuilles, au cœur de celles-ci se développe un bourgeon floral évoluant en une inflorescence qui retombe dans la majorité des espèces sur le côté. L'inflorescence, appelée « régime », est formée d'une série de spathes (feuilles colorées) disposées en spirale qui porte à sa base des fleurs femelles qui produiront les bananes et à l'extrémité des fleurs mâles.

Dans la plupart des variétés cultivés les fleurs mâles sont stériles et les fruits sont donc parthénocarpiques car ils ne sont pas issus de la fécondation. Les bananiers cultivés se multiplient par multiplication végétative ou par semis.

La floraison se produit au bout de sept mois et les fruits mûrissent quatre mois plus tard. Ensuite, la tige meurt. .


Distribution et habitat

Distribution et habitatLa région d'origine de la banane se trouve entre l'Inde et les îles mélanésiennes du Pacifique en passant par l'Indonésie et la Nouvelle-Guinée. Aujourd'hui, la banane est cultivée dans toutes les régions tropicales de la planète comme par exemple en Colombie, au Honduras.Le bananier vit dans les pays tropicaux, sous un climat chaud et humide.La banane de culture fut introduite dans les Amériques dès le début de la colonisation européenne vers 1500.Classification botanique Bananes rougesAvant 2002 le genre Musa était divisé en cinq sections : Eumusa, Rhodochlamys, Callimusa, Australimusa, Ingentimusa.En 2002 des études génétiques ont ramener à seulement trois sections selon la numération chromosomique : section Eumusa regroupant Rhodochlamys x = 11, section Callimusa regroupant Australimusa x = 10, section Ingentimusa x = 7 pour la seule espèce M. ingens.




Revenir en haut Aller en bas

Musa itinerans/article/Auteur: fascicularia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Fiches et articles :: ~Articles~
Sauter vers: