header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» Lophosoria quadripinnata
par fascicularia Hier à 20:55

» Semis de Canna patens
par fascicularia Hier à 20:46

» semis thalia
par fascicularia Hier à 20:44

» Semis fougères
par olivierd Hier à 16:32

» Quand transplanter un hortensia ?
par Olbius Ven 14 Déc 2018 - 21:21

» Erythrine crista-galli leucochlora (alba) : bouturage
par laurent83 Mer 12 Déc 2018 - 16:40

» Vos étiquettes au jardin
par Olbius Mer 12 Déc 2018 - 13:43

» Protocole pour le semis (Philo et Anthurium) Help
par Olbius Mer 12 Déc 2018 - 13:19

» bonne recolte
par fascicularia Mar 11 Déc 2018 - 0:59

» Aristoloche gigantea : floraison
par dom32 Dim 9 Déc 2018 - 21:50

» Plantaexotica
par fascicularia Dim 9 Déc 2018 - 20:31

» Présentation de : andreas51
par fascicularia Sam 8 Déc 2018 - 12:59

» sobralia keikis :bouturage
par fascicularia Jeu 6 Déc 2018 - 15:38

» Protocole de semis pour les chamaedora ?
par Olbius Mar 4 Déc 2018 - 15:36

» Yucca rostrata
par lilyrose Mar 4 Déc 2018 - 14:00

» qui cultive sesbania punicea?
par lilyrose Mar 4 Déc 2018 - 13:55

» omcseeds fournisseur us
par fascicularia Mar 4 Déc 2018 - 13:09

» Moringa Oliefera
par fascicularia Mar 4 Déc 2018 - 12:56

» le graal pour moi globba winitii
par Olbius Mar 4 Déc 2018 - 10:59

» Schizolobium parahyba :Je le cherche depuis des années
par fascicularia Lun 3 Déc 2018 - 18:20

» Ensete ventricosum Maurelli : gestion au fur et à mesure de la croissance
par Pierre66 Sam 1 Déc 2018 - 7:33

» Maranta arundinacea (test de résistance des tubercules)
par dom32 Ven 30 Nov 2018 - 22:12

» Chondropetalum tectorum
par Pierre66 Ven 30 Nov 2018 - 18:48

» Canna bird of paradise
par Vivian Ven 30 Nov 2018 - 14:42

» Schefflera rhododendrifolia
par dom32 Ven 30 Nov 2018 - 13:21

» Strelitzia en forme
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 6:26

» Pseudopanax lessonii 'gold splash'
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 5:58

» Pseudopanax "Cyril Watson".
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 5:53

» Tetrapanax paperyfera après -20
par Pierre66 Jeu 29 Nov 2018 - 5:48

» mon jardin sous serre
par Denis03 Mer 28 Nov 2018 - 22:47

» Virus canna Warscewiczii
par fascicularia Mer 28 Nov 2018 - 18:56

» bestplant.shop
par fascicularia Mer 28 Nov 2018 - 16:39

» sheffields.com
par fascicularia Mer 28 Nov 2018 - 16:34

» Identification de glycines a partir de graines
par Denis03 Mer 28 Nov 2018 - 9:55

» ancien livres
par dom32 Mar 27 Nov 2018 - 7:35

» Persea yunnanensis, palustris et borbonia : semis
par fascicularia Dim 25 Nov 2018 - 17:08

» Présentation de : Vivian
par Vivian Ven 23 Nov 2018 - 15:46

» protection hivernale rapide
par Denis03 Jeu 22 Nov 2018 - 18:23

» Musa Himalayan mountain
par lilyrose Jeu 22 Nov 2018 - 17:10

» Retour de boulot de m....
par Denis03 Mer 21 Nov 2018 - 21:30

» Vos essais d'acclimatation pour 2018/2019
par lilyrose Mer 21 Nov 2018 - 12:18

» Magnolia tripetala 'Bloomfield'
par Denis03 Mar 20 Nov 2018 - 22:28

» Magnolia pterocarpa
par fascicularia Mar 20 Nov 2018 - 20:18

» graines d'hedychium
par dom32 Mar 20 Nov 2018 - 20:12

» lien peche a la mouche
par Denis03 Dim 18 Nov 2018 - 23:19

» Construction serre
par dom32 Dim 18 Nov 2018 - 18:23

» nouveaux livres
par dom32 Sam 17 Nov 2018 - 21:58

» Semis de Musa sikkimensis x paradisiaca
par fascicularia Sam 17 Nov 2018 - 17:26

» Hiver rude en perspective ...?
par fascicularia Jeu 8 Nov 2018 - 12:12

» Présentation de : laurent83
par Demetrius Mar 6 Nov 2018 - 18:56

Partagez
|

Le Ficus benghalensis, l’arbre qui cache une forêt/article/Auteur :Olbius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Le Ficus benghalensis, l’arbre qui cache une forêt/article/Auteur :Olbius Lun 26 Fév 2018 - 19:22


Le Ficus benghalensis, l’arbre qui cache une forêt

Article d' Olbius

Roi des Indes, monstre sacré vénéré par les hindous depuis la période védique et indissociable de la vie quotidienne de nombreux peuples asiatiques, le Ficus benghalensis L., autrement appelé Banian, Bargad ou Figuier du Bengale représente l’une des espèces d’arbre les plus imposantes ( et impressionnantes !) du règne végétal.

* Il arrive pourtant également que l’on assiste à une germination directement au sol.

Qui est-il ?
Le Ficus benghalensis est une Moracée appartenant à l’immense genre Ficus qui regroupe pas moins de 800 espèces, caduques ou persistantes, allant aussi bien de la grimpante et de l’arbuste au géant de la canopée . Il appartient en outre à la caste dite des «Figuiers étrangleurs». C’est à dire des ficus qui germent la plupart du temps depuis le creux d’un autre arbre, comme épiphyte, avant de développer un système racinaire assez conséquent pour atteindre le sol. Celles-ci se renforcent alors rapidement et étouffent l’arbre «hôte» au point de le condamner.* Or, chez le Banian, nom qu’il doit à une caste brahmanique d’Indes, cette technique est devenu un art ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ficus benghalensis

D’ou vient-il ?
Il est originaire d’Asie tropicale : Inde, Sri Lanka, Pakistan

A quoi ressemble-t-il ?
Il s’agit d’un arbre pouvant atteindre une vingtaine de mètres de haut, au tronc gris, lisse mais, comme de nombreux représentants de l’espèce, intensément recouvert d’un entrelacs de racines aériennes issues de l’aisselle des branches. Son port est érigé les premières années puis s’étale franchement.
Les feuilles, entières, oblongues, coriaces et légèrement duveteuses au revers, souvent cuivrées au débourrage, deviennent rapidement vert vif pour finir d’un vert à la fois plus foncé et plus terne, laissant néanmoins apparaître de façon très nette, le système «vasculaire» du limbe. Elles sont portées de façon alterne par un pédoncule charnu et élastique de deux à trois centimètres etl’ensemble peut atteindre 30 cm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ficus benghalensis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ficus benghalensis (feuillage)

Comme tous les ficus, chaque partie de la plante émet à la cassure un suc caoutchouteux blanc, pouvant être irritant chez les sujets sensibles. Les fleurs insignifiantes, paraissant toute l’année à l’aisselles des feuilles et pollinisées par un insecte spécifique interdépendant de l’espèce, la guêpe Eupristina masoni, sont néanmoins caractéristiques du genre : elles paraissent par centaines à l’intérieur d’un sycone ( le fruit bien connu appelé figue chez l’espèce comestible Ficus carica L.). Ces sycones ou "figues", sortant par paires, ne dépassant pas le centimètre et demi, sont également verts avant maturité, d’un bel orange quand ils sont mûrs. Selon certains

auteurs** ils seraient comestibles mais je n’ai pas pu recouper cette information. Pour autant, la véritable caractéristique du Figuier du Bengale est sa circonférence ...

** Melanie Thomas, du Royal Botanic Gardens de Kew.

Quelle est sa spécificité ?
Nous l’avons vu, comme nombre de ses congénères, le Bargad émet des racines aériennes, capables d’absorber l’humidité de l’air. Oui mais voilà, chez ce maître en la matière, celles-ci ont la capacité d’émerger loin sur la branche, de sortir en grand nombre et surtout de se lignifier au contact du sol. Résultat, un seul spécimen peut être supporté par des centaines voir des milliers de troncs, rendant impossible de déterminer le premier d’entre eux, et faisant d’un seul et même arbre toute une foret ! Un arbre d’une vingtaine de mètres de haut abrite ainsi un village entier sans sourciller. Et à Calcutta, l’un des plus honorables représentant de l’espèce atteint plus de 400 mètres de circonférence, couvre prés d’un hectare et demi de surface, et compte pas loin de 3000 troncs secondaires !


Quel est son biotope ?
Le Ficus benghalensis pousse dans les savanes semi-arborées et forêts claires de l’Asie tropicale à régime de mousson. Il est donc copieusement arrosé durant la saison des pluies avec des températures pouvant atteindre 50°c à l’ombre, puis soumis à un régime hydrique très réduit durant les longs mois de la période sèche ou les températures passent en dessous des 20°c. Mais il est surtout volontairement gardé voir planté pour offrir de l’ombre aux habitants des villes comme des villages ou pour des raisons spirituelles. A ce titre, comme en pleine nature, il profite quasi-systématiquement d’un ensoleillement maximum, bien qu’à l’état jeune, il supporte la ml-ombre imposé par son caractère épiphyte.
En forêt, il bénéficie d’un sol particulièrement pourvu en humus avant de trouver un complexe plus argileux en profondeur. Mais en savane et à proximité des habitations, il parvient souvent à se développer dans un mélange sableux relativement pauvre encore que souvent, naturellement enrichi par les fientes d’animaux domestiques, d’oiseaux et de chauves-souris qui en assurent par ailleurs la propagation par ingestion-dissémination des fruits.
Enfin, il est intéressant de noter que l’espèce couvre tout le sous-continent indien, depuis la côte la plus méridionale jusqu’aux contreforts de l’Himalaya ... vous voyez ou je veux en venir ?


Et pour sa culture ?
Malgré son caractère tropical, notre géant sacré possède donc de grandes capacités d’adaptation, la seule véritable exigence de l’espèce semblant être une lumière soutenue sinon maximale et une hygrométrie relative toute l’année. Le substrat devra être riche et drainé mais également pourvu en argile, garant de la résistance à la sécheresse de l’espèce. Celle-ci survit en effet aisément sans une goutte d’eau durant l’hiver météorologique (décembre, janvier, février) s’il elle est conservée en dessous de 20°c.
En revanche, l’arrosage deviendra hebdomadaire puis quotidien durant l’été.
Coté rusticité, si la plupart des ouvrages le donne cultivable en zone 10 ou 11, il existe au moins un témoignage relatant un spécimen de belle facture sur la côte varoise soit en zone 9 et le rédacteur de ces lignes en garde un de 9 ans sous simple serre froide en zone 8a.
La multiplication s’opère avec succès par semis de graines fraîches, marcottage aérien, bouture à l’étouffée ou dans l’eau au printemps. Attendre alors le franc départ racinaire avant rempotage en tourbe brute ou substrat léger.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
bouture semi-aoûtée après un mois dans l'eau

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
hydra
Membre
avatar


Localisation : tout en bas 34

Humeur : très bonne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°2 Sujet:

Re: Le Ficus benghalensis, l’arbre qui cache une forêt/article/Auteur :Olbius Lun 26 Fév 2018 - 20:49


j'ai connu le Bagnan en Nouvelle Calédonie, c'est spectaculaire, trop beau

Revenir en haut Aller en bas

Le Ficus benghalensis, l’arbre qui cache une forêt/article/Auteur :Olbius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Fiches et articles :: ~Articles~
Sauter vers: