header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» graines d'hedychium
par dom32 Aujourd'hui à 11:46

» Qui cultive cet hedychium?
par dom32 Aujourd'hui à 8:18

» Hechtia texensis
par fascicularia Aujourd'hui à 2:04

» Message pour les arlertes
par fascicularia Hier à 14:20

» Calanthe reflexa
par fascicularia Lun 14 Jan 2019 - 19:23

» Semis fougères
par Tonio31 Lun 14 Jan 2019 - 17:58

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par lilyrose Dim 13 Jan 2019 - 19:41

» Plantes : Le caprier /Importance économique et conduite technique
par fascicularia Dim 13 Jan 2019 - 15:42

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Reconnaître facilement les plantes
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:46

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : guide des fruits sauvages
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:43

» Guide d'aide à l'identification des végétaux : Quelle est donc cette fleur ?
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 20:37

» Potager et verger : un potager sur mon balcon
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 19:58

» Canna cleopatra
par lilyrose Sam 12 Jan 2019 - 16:43

» Jardinage bio : les plantes au secours des plantes /Purin d'ortie et compagnie
par fascicularia Sam 12 Jan 2019 - 14:26

» Semis Polynogatum
par olivierd Ven 11 Jan 2019 - 18:54

» Flore régionale : La parure végétale de l'île des Embiez
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 17:24

» Ouvrage généraliste : Biologie végétale
par dom32 Ven 11 Jan 2019 - 16:08

» Les plantes :Les Orchidées
par fascicularia Ven 11 Jan 2019 - 15:08

» Construction serre
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 13:51

» Présentation de : Villa Regina
par Zina Ven 11 Jan 2019 - 8:49

» Dioon spinulosum - 50%
par dom32 Jeu 10 Jan 2019 - 17:49

» Comptonia peregrina
par fascicularia Mer 9 Jan 2019 - 23:32

» Bonne année 2019
par Zina Mer 9 Jan 2019 - 9:15

» ciseaux de greffage
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:28

» Qui cultive un lapageria?
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:23

» Hedychium horsfieldii
par dom32 Mar 8 Jan 2019 - 16:16

» Semis de Canna Warscewiczii
par lilyrose Ven 4 Jan 2019 - 18:18

» Schefflera alpina : schefflera rustique
par hydra Lun 31 Déc 2018 - 19:16

» Les revues des jardins botaniques et des associations horticoles : Orchidarium
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:45

» Les plantes : Orchidaceae
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 16:24

» Aralia elata var. mandshuricha
par fascicularia Lun 31 Déc 2018 - 11:47

» Flore régionale : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:52

» Méthode de culture : La culture des agrumes
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:49

» Potager et verger : L'ABC Du Verger - Geste Par Geste
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:33

» Présentation de : Benjoy
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 19:02

» Indexation de la section par auteur : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:28

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Techniques d'acclimatation et de multiplication
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:27

» Indexation de la section par auteur : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:17

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Discussions générales sur le jardinage
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 16:15

» Indexation de la section par auteur : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:52

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Bromeliacées
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:50

» Indexation de la section par auteur : Plantes calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:23

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Plantes Calcicoles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:21

» Indexation de la section par auteur : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:19

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Autres plantes acidophiles
par fascicularia Dim 30 Déc 2018 - 15:17

» Pourquoi un soigneur animalier doit aussi être un bon jardinier
par fascicularia Ven 28 Déc 2018 - 20:55

» Les Jardins de Demetrius
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 18:53

» Qui cultive Euphorbia leuconeura
par Denis03 Jeu 27 Déc 2018 - 17:44

» bestplant.shop
par fascicularia Jeu 27 Déc 2018 - 16:22

» Qui cultive des Amaryllidacées
par Villa Regina Jeu 27 Déc 2018 - 8:20

Partagez
|

Tahina spectabilis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Tahina spectabilis Jeu 10 Sep 2009 - 19:47



Tahina Spectabilis




FAMILLE BOTANIQUE : Arecaceae.

NOM BOTANIQUE : Tahina Spectabilis.

NOM COMMUN : Dimaka, Tahina Palm.

SYNONYMES :

ORIGINE : : Nord de Madagascar.

TYPE DE PLANTE : Palmier.

HAUTEUR : 15 à 20m.

CROISSANCE : Rapide.

PLANTATION :

PÉRIODE DE FLORAISON :

COULEUR DE LA FLORAISON : Blanche.

MULTIPLICATION : Semis.

ZONE DE RUSTICITÉ : Zone 12.

COMPORTEMENT FACE AU FROID : Aucune résistance au gel et au froid en général. A réserver pour la culture en zones tropicales.

SOL : Drainant ; supporte le calcaire.

EXPOSITION : Soleil.




QUI EST-IL ?
C'est sans aucun doute la découverte la plus excitante du nouveau millénaire dans le monde des palmiers. Son espèce est assez différente des autres pour justifier la création d’un genre particulier, Tahina, qui signifie « béni » ou « qui doit être protégé » en Malgache et qui est aussi le prénom de la deuxième fille des découvreurs. Ce genre se trouve attribué à la tribu des Chuniophoenicées.

Ce palmier est un géant, avec ses quinze mètres de hauteur. Il est doté d'un stipe massif et solitaire qui porte une couronne géante de feuilles énormes de cinq mètres de diamètre, totalement circulaires et légèrement costapalmées aux nombreux segments rigides. Ses pétioles sont blanchâtres vers la base.

D'après les botanistes, il pourrait vivre entre 50 et 100 ans. Au terme de cette longue vie apparaît sa toute première floraison, à la cime de son imposante stature. L' inflorescence gigantesque composée de milliers de fleurs blanches sécrétant du nectar peut atteindre 6 à 8 mètres de hauteur. Les insectes et les oiseaux, attirés, se chargent alors de la fécondation.

Une fois les fruits arrivés à maturité et récoltés par des lémuriens qui répandent ainsi les graines, le palmier est en fin de vie. Sa structure massive s'affaisse tout doucement et le palmier meurt. Ce type de floraison n'est pas propre au Tahina. En fait, plusieurs palmiers présentent ce que les botanistes appellent un mode de développement hapaxanthique. On peut citer quelques exemples comme le Corypha, le Metroxylon et de nombreux autres palmiers grimpants. Le Tahina est très proche du Kerriodoxa de Thaïlande et du Chuniophoenix de Chine de par ses graines. On peut aussi supposer que le Tahina est un vestige sur Madagascar étant donné qu'il partage le même ancêtre que le palmier mentionné ci-dessus.

Au Royal Botanic Garden, du matériel provenant de l'arbre (feuilles, fleurs, branches) a été étudié, notamment sur le plan génétique. Il est vite apparu qu'il s'agissait d'une espèce nouvelle et même d'un nouveau genre. Ce palmier semble, d'après son ADN, appartenir à la famille des Chuniophoenicés, que l'on trouve en Arabie et dans plusieurs pays d'Asie, Chine, Afghanistan, Iran et Inde notamment.



D'OÙ VIENT-IL ?
Tahina Spectabilis est un palmier rare de la famille des Arecaceae trouvé au Nord de Madagascar. Dans la région de sa découverte on ne trouve qu’une centaine d’individus.

Xavier Metz, qui dirige une plantation à proximité, a découvert ce palmier dans la région d'Analalava au cours d'une sortie familiale. Dans cette région, la saison sèche dure huit mois et la température annuelle moyenne est de 27°C. Ce palmier pousse dans une forêt basse, sèche suivant les saisons ou dans la garrigue qui peut être inondée lors de la saison des pluies, au pied de collines calcaires fortement érodées. Des images ont été envoyées à John Dransfield, chercheur britannique au Royal Botanic Gardens (à Kew), qui n'en a pas cru ses yeux. La trouvaille date de deux ans mais était restée secrète jusqu'à sa presentation officielle le 17 janvier 2008 au Fairchild Botanical Garden en Floride par John Dransfield.



COMMENT LE CULTIVER ?
Dans son habitat d'origine il n'a été recensé que 92 spécimens et une centaine de pousses, le palmier est extrêmement rare et des mesures de protection sur son habitat naturel ont été mises en place.

La germination est assez facile. Avec grande rigueur, des résultats satisfaisants pourront être obtenus en seulement quelques semaines. Il faut placer les graines en godets de tourbe, sur un mélange 1/2 sable grossier - 1/2 terreau bien décomposé, ou encore avec un mélange de sphaigne, de vermiculite et de terreau. Maintenir toujours très humide avec une température de 24°C à 27°C, jusqu'à la germination. Pour une germination rapide, une mini-serre chauffante est préférable. Surveiller l’apparition du germe, car la première racine peut faire plusieurs dizaines de centimètres avant l’apparition de la première feuille. Repiquer avant que le germe ne prenne trop d’ampleurs et ne "chignonne" trop rapidement. Pour repiquer, le pot doit être assez profond , 30/40cm , la pivotante étant très impressionnante.En culture, c'est un ornement magnifique pour les grands jardins ou les parcs et il s'épanouit mieux sous les tropiques secs. Il pourrait sans doute pousser dans de nombreuses autres zones tropicales ou subtropicales non sujettes aux gelées. La croissance du Tahina est plutôt rapide. Cependant, on ne sait pas encore combien de temps une plante mettra pour fleurir.





Click to see full sized image

- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir





- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

-Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir



Click to see full sized image

- Tahina Spectabilis


Cliquer pour agrandir




Revenir en haut Aller en bas

Tahina spectabilis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Fiches et articles :: ~Fiches de plantes~
Sauter vers: