header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» Retour d'expérience sur la culture des Alocasia et colocasia en pleine terre
par fascicularia Aujourd'hui à 13:10

» Semis fougères
par fascicularia Hier à 20:49

» Présentation de : caleb
par Kylian Mer 21 Fév 2018 - 15:46

» Présentation de : ggenries
par Kylian Mer 21 Fév 2018 - 15:44

» Autre bananier à identifier
par fascicularia Mar 20 Fév 2018 - 19:59

» Miscanthus lutarioriparius alias Triarrhena lutarioriparia
par olivierd Mar 20 Fév 2018 - 18:45

» bons plants saint malo
par dom32 Lun 19 Fév 2018 - 22:13

» Le jardin d'olivierd en Belgique
par olivierd Lun 19 Fév 2018 - 20:07

» (74) Bon petit jardin exotique.
par hydra Dim 18 Fév 2018 - 20:45

» Indexation de la section par ordre alphabétique : livres en libre service
par fascicularia Dim 18 Fév 2018 - 11:55

» Fore et faune : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 23:03

» Flore et faune : Atlas de la Flore rare et protégée du Parc de la Vanoise
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 23:00

» Flore et faune : Orchidées des Pyrénées-Orientales
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 22:52

» Plantes et histoire : De théophraste à Cuvier : la botanique à travers l'histoire ... et les livres !
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 22:48

» Maladies et ravageurs : Maladies et ravageurs des plantes de jardin et d'intérieur
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 19:32

» Message pour les arlertes
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 17:14

» dendrobium moniliforme (+ à venir....)
par lazzaret Ven 16 Fév 2018 - 17:33

» Indexation de la section par auteur : Maladies et parasites
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:44

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Maladies et parasites
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:43

» viola succulentes des andes
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:39

» le plan d'eau avance petit à petit
par hydra Sam 10 Fév 2018 - 20:44

» semis Nymphaea,lotus
par dom32 Sam 10 Fév 2018 - 9:28

» Présentation de : eole11
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:23

» Présentation de : Marshall31
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:21

» Présentation La Palmeraie
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:20

» Musa ingens
par wam Ven 9 Fév 2018 - 8:10

» Amomum Subulatum
par fascicularia Ven 9 Fév 2018 - 1:25

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par arios Jeu 8 Fév 2018 - 20:51

» Zingiber mioga dancing crane : test de rusticité en zone 8
par Kylian Jeu 8 Fév 2018 - 14:57

» Disparition de Joël Boquien
par Zina Jeu 8 Fév 2018 - 13:30

» Masdevallia ignea
par lazzaret Jeu 8 Fév 2018 - 9:17

» Passiflores en fleurs , le boum de l'hiver
par Kylian Mer 7 Fév 2018 - 20:18

» graines d' Hedychium ellipticum
par dom32 Jeu 1 Fév 2018 - 22:30

» Mon petit jardin Bordelais
par lazzaret Jeu 25 Jan 2018 - 18:08

» Musa cheesmani
par fascicularia Jeu 25 Jan 2018 - 16:15

» Fargesia papyrifera,un bambou bien bleu....
par Isa35 Mer 24 Jan 2018 - 21:32

» Tétrapanax paperyfera, un géant.
par Kylian Lun 22 Jan 2018 - 23:29

» Mon p'tit jardin
par shouya Dim 21 Jan 2018 - 19:09

» Présentation de : Stoff73
par Stoff74 Sam 20 Jan 2018 - 18:38

» Un jardin en Bretagne.........
par Kylian Sam 20 Jan 2018 - 16:32

» Drôle de colocasia.
par Kylian Sam 20 Jan 2018 - 14:11

» Présentation de : Paroxysme
par Zina Jeu 18 Jan 2018 - 17:00

» Zingiber sp
par arios Mer 17 Jan 2018 - 21:06

» Le jardin de RenaudS
par fascicularia Lun 15 Jan 2018 - 20:33

» Mon jardin sur le littoral normand
par fascicularia Dim 14 Jan 2018 - 19:26

» Semis cypripedium
par olivierd Sam 13 Jan 2018 - 11:01

» Cyathea australis
par fascicularia Mer 10 Jan 2018 - 16:31

» Alpinia Calcarata
par Kylian Mar 9 Jan 2018 - 19:16

» Présentation de : dove
par Kylian Mar 9 Jan 2018 - 17:36

» Asarum maximum ling ling
par fascicularia Jeu 4 Jan 2018 - 13:15

Partagez
 | 

 

 Musella lasiocarpa : rusticité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HORS LIGNE
ryan
Membre
avatar


Localisation : Issor 64

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°1 Sujet:

Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 9:32


le musella lasiocarpa semble bien rustique:seulement chaque année je constate que des bulbes ne repartent pas ,on dirait qu'il s servent de garde-manger aux petits rejets ...Cette année j'ai 3bulbes qui ne sont pas repartis...Avez vous ce phénomène chez vous?

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
japde
Membre
avatar


Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°2 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 10:57


D'après ce que j'ai entendu, ce fameux musella lasiocarpa aurait besoin de beaucoup de lumière même en hiver, ce qui exclus l'envie de le protéger comme les basjoo.
J'avais essayé un hiver en pleine terre et la mère est morte mais j'ai eu de rejetons à ne plus ssavoir qu'en faire.

L'astuce pour hiverner ce musella serait de le placer dans un pièce pas trop chauffée (+/- 10°C) lumineuse et pas trop à boire pour ne pas dire pas du tout . Il sera en dormance et il reparti de plus belle l'année suivante dès les premiers rayons.
Cela lui permettrait même de fleurir et avec de la chance, cela durerait plusieurs mois.

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
foye
Membre
avatar


Localisation : Finistère sud

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°3 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 11:45


bonjour
je suis d'accord avec toi japde , car j'avais protégé la musella comme mes basjoo , elle n'est jamais repartie au printemps , depuis je la couvre juste avec un voile d'hivernage et c'est nikel !!
a+

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
japde
Membre
avatar


Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°4 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 12:16


Donc tout dépendra des températures hivernales que chacun pourra rencontrer.

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
Mick
Membre


Localisation : Finistère sud France (Edern)

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°5 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 18:56


bonjour à tous
je possède aussi un musella, qui est planté cette année, ce que je trouve bizarre elle n'a fait aucun rejet, alors que les autres musa en on fait, bizarre bizarre, affaire à suivre.
A+
Mickaël

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°6 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 20:01


Bonjour, je protège également les plants de Lasiocarpa par un simple voile d'hivernage auguel je rajoute une petite protection transparente sur le haut du stipe. Les plants repartent tous les ans sans que je constate un dépérissement des pieds mères. Ce musa est très prolifique; il est tout de même dommage que l'on ne puisse séparer les rejets que deux ans après leur émission.Pour ce qui est des températures, ils ont subit du -10°c sans broncher. pas de floraison pour l'instant ; l'année prochaine je l'espère.
A+
Stéphane

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
foye
Membre
avatar


Localisation : Finistère sud

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°7 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 20:10


bonjour
je pensais aussi avoir une floraison cette année , helas non

a+

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°8 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 20:31


Foye, ne serais tu pas venu déterrer mon petit massif pendant mon absence ? :scratch: Bon allez,patience, nous l'aurons cette floraison l'année prochaine.

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
foye
Membre
avatar


Localisation : Finistère sud

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°9 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 20:45


la votre est de la même taille ?
oui j'espère avant que je la transplante !!
a+

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°10 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Mar 2 Sep 2008 - 21:25


Bonjour Foye, à un ou deux plants prés, le massif est identique. J'ai effectué la plantation d'un jeune rejet il y a trois ans.

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
japde
Membre
avatar


Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°11 Sujet:

Re: Musella lasiocarpa : rusticité Jeu 4 Sep 2008 - 11:41


Admin a écrit:
Ce musa est très prolifique; il est tout de même dommage que l'on ne puisse séparer les rejets que deux ans après leur émission.Stéphane

Sans vouloir te contredire, lors de ma mésaventure, voir plus haut, je me suis donc retrouvé avec une multitude de rejeton.
Je les ai séparé après quelques mois en prenant bien soin de couper un morceau de la racine de la défunte mère.
Tous les rejets sont repartis et Oli, voir d'autres membres en ont un chez eux.
Même les rejets ne possédant pas encore de racines propres sont repartis.
Tous ces rejets n'avaient donc pas les deux ans requis, à peine quelques mois.

Revenir en haut Aller en bas
 

Musella lasiocarpa : rusticité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Les végétaux :: ~Plantes humifères ~ :: ~Bananiers~
Sauter vers: