header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» Musa zaifui Sp Nov
par Olbius Aujourd'hui à 17:31

» Rempotage Nephrolpsis biserrata
par Olbius Aujourd'hui à 17:27

» mon jardin 2018
par Demetrius Aujourd'hui à 8:29

» Je le cherche depuis des années
par Olbius Hier à 14:00

» graines d'hedychium
par lilyrose Hier à 10:09

» Cyathea atrox var atrox sur ebay
par fascicularia Lun 17 Sep 2018 - 11:53

» Alocasia odora yunnan ou azurea
par Demetrius Sam 15 Sep 2018 - 12:46

» Callistemon rigidus : semis
par fascicularia Ven 14 Sep 2018 - 18:31

» Mes débuts dans l’Allier
par dom32 Ven 14 Sep 2018 - 17:08

» Colocasia afinis jenningsii
par fascicularia Ven 14 Sep 2018 - 12:46

» Magnolia tripetala 'Bloomfield'
par Denis03 Jeu 13 Sep 2018 - 22:56

» Érables du japon à identifier
par Denis03 Jeu 13 Sep 2018 - 20:56

» Colocasia madeira
par dom32 Mer 12 Sep 2018 - 21:33

» Arthropodium cirrhatum
par fascicularia Mer 12 Sep 2018 - 18:00

» Magnolia macrophylla : feuilles version XXL
par olivierd Mar 11 Sep 2018 - 21:04

» Alocasia macrorrhizos - division
par wam Mar 11 Sep 2018 - 20:25

» Jaborosa integrifolia : floraison
par fascicularia Mar 11 Sep 2018 - 19:47

» Qui cultive Euphorbia leuconeura
par Denis03 Mar 11 Sep 2018 - 15:47

» Les Jardins de Demetrius
par fascicularia Lun 10 Sep 2018 - 22:56

» Burbidgea scheizochelia
par dom32 Lun 10 Sep 2018 - 19:36

» Colocasia 'helena'
par fascicularia Lun 10 Sep 2018 - 19:12

» Curcuma amarissima Roscoe
par fascicularia Lun 10 Sep 2018 - 14:30

» Rhodocoma capensis à 13euros65 en pot de 3l
par fascicularia Dim 9 Sep 2018 - 23:23

» Colocasia 'blue Hawaii'
par fascicularia Dim 9 Sep 2018 - 21:20

» Saccharum arundinaceum
par fascicularia Dim 9 Sep 2018 - 21:09

» Colocasia 'Midouri sour'
par olivierd Dim 9 Sep 2018 - 19:39

» Maranta arundinacea (test de résistance des tubercules)
par olivierd Dim 9 Sep 2018 - 19:38

» Pépiniériste allemand (frosthartepalmen.de)
par fascicularia Dim 9 Sep 2018 - 11:44

» rencontre echanges altitude tropicale 2019
par Denis03 Sam 8 Sep 2018 - 23:14

» Maranthacae à identifier
par Olbius Ven 7 Sep 2018 - 21:02

» Pennisetum latifolium
par Olbius Jeu 6 Sep 2018 - 20:03

» Eugénia qui ne veut pas fleurir
par Olbius Jeu 6 Sep 2018 - 20:00

» Comment maintenir Plectranthus amboinicus ?
par Olbius Jeu 6 Sep 2018 - 19:56

» Virus canna Warscewiczii
par olivierd Mer 5 Sep 2018 - 20:10

» Agave Americana marginovariegata
par fascicularia Mar 4 Sep 2018 - 16:50

» Passiflore à identifier
par fascicularia Mar 4 Sep 2018 - 14:05

» Agave Weberi Arizona Star
par fascicularia Mar 4 Sep 2018 - 13:22

» Bauhinia rose
par Olbius Lun 3 Sep 2018 - 21:40

» colocasia mutation
par olivierd Lun 3 Sep 2018 - 18:25

» Hosta plantaginea ???
par fascicularia Lun 3 Sep 2018 - 13:15

» Quel Alocasia?
par fascicularia Lun 3 Sep 2018 - 13:12

» Alocasia hypnosa alias Alocasia 'Maechang'.
par fascicularia Lun 3 Sep 2018 - 11:46

» Présentation de : Demetrius
par Demetrius Lun 3 Sep 2018 - 10:35

» L’invasion commence
par Denis03 Dim 2 Sep 2018 - 22:23

» Hedychium coronarium 'golden heart'
par Demetrius Dim 2 Sep 2018 - 8:24

» Ficus saussuriana : Ficus africain rustique !
par fascicularia Dim 2 Sep 2018 - 0:11

» Musa dwarf red
par Olbius Sam 1 Sep 2018 - 23:10

» Billbergia nutans dispo
par Olbius Sam 1 Sep 2018 - 23:04

» Musa Thomsonii
par Olbius Sam 1 Sep 2018 - 22:27

» Identification de 2 bananiers
par Denis03 Ven 31 Aoû 2018 - 15:59

Partagez
 | 

 

 Zamia lindenii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Transmettre par MP
Message n°1 Sujet:

Zamia lindenii Mer 6 Déc 2017 - 20:42


Zamia lindenii


FAMILLE BOTANIQUE : Zamiaceae.

NOM BOTANIQUE : Zamia lindenii Regel ex André.

NOM COMMUN : Aucun.

SYNONYMES : Aucun.

ORIGINE : Cordillère Occidental en Équateur et  à l' extrême sud-ouest de la Colombie.

TYPE DE PLANTE : Arbuste dioïque.

HAUTEUR : 1 à 3 m.

CROISSANCE : Lente

PLANTATION : Printemps.

PÉRIODE DE FLORAISON : Inconnue.

COULEUR DE LA FLORAISON : Les Zamia ne produisent pas de fleurs à proprement parler, puisque ce ne sont pas des Angiospermes mais des Préspermaphytes. Ces plantes produisent des cônes mâles et femelles sur des plants séparés.

Les cônes tirent sur la couleur  crème.

MULTIPLICATION : semis , séparation des jeunes plants produits occasionnellement sur les plants femelles.

ZONE DE RUSTICITÉ : 12b.

COMPORTEMENT FACE AU FROID : Inconnu.

SOL : Riche et bien drainé.

EXPOSITION : Ombre de préférence mais tolère une exposition ensoleillée.
QUI EST-ELLE?
Bien que Zamia lindenii  ait été décrit en 1875, le nom a été considéré comme un synonyme de Z. poeppigiana Mart. & Eichler par la plupart des auteurs récents. Il a   été reconnu comme espèce à part entiére à compter de  2009.

La zone de répartiton de Zamia lindenii s'étend du littoral, aux plaines et contrefort  de la Cordillère Occidental en Equateur et  à l' extrême sud-ouest de la Colombie.

Z. poeppigiana est endémique du Pérou. Les deux espèces sont géographiquement et génétiquement isolée par la Cordillère des Andes.

Il existe une différence morphologique entre les semences de ces deux variétés.

les graines de Z. lindenii sont arrondis et de forme ovale alors que celles de Z. poeppigiana  sont de forme oblongue et aplaties.

Zamia lindenii  peut atteindre 3m de haut, avec une allure arborescente et un tronc d’environ 21 cm de diamètre, recouvert de cataphylles cartacés, cunéiformes à la base et acuminés au sommet, larges jusqu’à 2 cm et longs environ de 9 cm.

Les feuilles ont un pétiole fauve et tomenteux de 44-83 cm, recouvert de petites épines. Une plante peut en avoir même 28, elles sont partagées en 25-26 pinnules, très élégantes, longues et lancéolées, quelquefois accouplées dans la moitié supérieure, pointues au sommet.

Les plantes mâles ont 3-6 strobiles, au début droits et ensuite pendants, larges de 3-5 cm et hauts de 25-28 cm. Leur couleur va du beige au marron et  sont rigides même pendant la dispersion du pollen, portés par des pédoncules tomenteux, marron foncé de 15-18 cm sur 1,5-1,9 cm de diamètre.

Les plantes femelles portent d’un à cinq strobiles ovulaires. Cylindriques et tomenteux, leur couleur va du crème au marron, ils atteignent 28-42 cm de haut avec un diamètre de 9-10 cm.

Soutenus par un pédoncule de 18-23 cm, large de 3,5-4 cm, ils s’inclinent en croissant vers le bas, dans l’attitude typique pendante. Les graines, rouges à l’extérieur, ovoïdes, plates, arrondies au sommet et pointues à la base, mesurent 22-25 mm.

les cônes mâles produisent à maturation une odeur d'humus humide, qui ne passe certainement pas inaperçue au regard des pollinisateurs. Plusieurs petits coléoptères de type charançon colonisent ainsi les cônes mâles.

Même si les plants femelles ne sont pas réceptifs tous les ans, ils peuvent produire  en même temps  5 grands  cônes  pouvant contenir plus de 400 graine.

Le temps de réceptivité est très court, de 2-3 jours à une semaine maximum. Les ovules vont produire, en début de matinée, une gouttelette de liquide destinée à piéger le pollen. Au fil de la journée, l’ovule va réabsorber cette gouttelette et ainsi emmener le grain de pollen pour la fécondation. La  maturation des graines peut prendre de 12 à 13 mois.

Une fois la pollinisation effectuée, le cône femelle se referme et la croissance des ovules continue jusqu'à la déhiscence qui provoque la libération des graines.

Les mâles produisent tous les ans 6 cônes qui mûrissent de manière différée.

La maturation des graines peut prendre jusqu'à 13 mois.

L'enfouissement des graines est effectué par un animal fouisseur non déterminé à ce jour. L'Agouti ( Dasyprocta punctata ) qui est le seul gros rongeur connu existant au sein de l'aire de répartition de ces cycadales semble être le candidat idéal  comme vecteur de dissémination.

Cette espèce  est en mesure de se reproduire  que le tronc atteint 25 à 30 cm de haut.

La sève de ce Zamia est utilisée  par les habitants de la province d'Esmeraldas en  Équateur comme  colle soluble. Les graines sont également broyées et utilisé comme nourriture.

D'OÙ VIENT-ELLE ?
La zone de répartition de Zamia lindenii s'étend du littoral, aux plaines et contrefort  de la Cordillère Occidental en Équateur et  à l' extrême sud-ouest de la Colombie.

Autrefois considéré comme une plante commune de la forêt pluviale saisonnière des basses terres, il est maintenant présent  dans les zones dégradées . Plusieurs populations ont récemment été complètement éradiquées par la déforestation. Cette espèce semble pourtant  supporter la dégradation de son habitat en s'établissant dans des zones secondaires gravement perturbées par les activités humaines. Certains plants matures ont été trouvés poussant en plein soleil.

Hélas, dans ces nouveaux milieux, les larves d’un petit papillon , l’ Attea, qui habituellement se limite à manger les feuilles naissantes, attaquent les plantes à tel point qu’elles arrivent à les détruire par défoliation.

La flore qui lui est associée  est dominé par des plantes apparteant aux familles des Rubiacées, Moracées et Faboidées. Les espèces associées comprennent Cassearia sp. (Flacortiaceae), Swartzia litley (Fabidaea), Inga sp., Tetropolis sp., Chamandorea linearis , Phytéléphas equatorialis , Bactris sp., Heliconia latispatha , Heliconia sp., et Costus sp. (Costaceae).
Les précipitations moyennes sont de de l'ordre de 1 400 à 3 500 mm  par an, principalement de mai à novembre.

COMMENT LA CULTIVER ?
Pour prospérer, ce Zamia a besoin de conditions légèrement ombragées, chaudes et humides, avec un sol humide, riche en humus et bien drainé. Il  peut cependant tolérer une  exposition plus ensoleillée.


Quand la planter :
De préférence au printemps, mais sa plantation reste possible toute l’année.

Comment la planter ?
Comment le planter en pot ?
  • Préparez le mélange de terreau recommandé et remplissez le fond du pot.

  • Disposez un lit de billes d’argile ou de petits graviers, afin de favoriser le drainage.

  • Placez le plant bien au centre et comblez avec le reste du mélange.

  • Tassez la terre et arrosez modérément.


Comment le planter en pleine terre ?
  • Creusez un trou suffisamment large et profond pour les racines.

  • Disposez un lit de billes d’argiles ou de petits graviers, afin de favoriser le drainage.

  • Placez le plant au centre et comblez avec le reste de terre de jardin.

  • Tassez la terre et arrosez modérément.
  •  



Où la planter ?
Ce zamia apprécie les sols riches, frais, humifères et bien drainés. Pour une culture en pot, utilisez du terreau pour plantes méditerranéennes ou préparez un mélange composé de 1/3 de terre de jardin, de 1/3 de terreau et de 1/3 de billes d’argile.

Culture et entretien :
Ce zamia ne demande pas beaucoup de soins :

  • Arrosez régulièrement les sujets en pots, en laissant bien sécher la motte entre deux arrosages.

  • Arrosez abondamment lorsqu'il fait chaud et sec. Toutefois, le zamia résiste bien à la sécheresse, car il fait des réserves dans son tubercule.

  • Faites un apport d'engrais, une fois, au début du printemps.

  • Rempotez le tous les 3 ans environ.

  • Supprimez simplement les feuilles abîmées au fur et à mesure.


Il s’épanouit pleinement à 26 à 28 °C. La température minimale recommandée est de 13 à 15° C.

Multiplication :

Par semis et  occasionnellement , séparation des jeunes plants produits  sur les plants femelles.

Semis :
Ce zamia se multiplie par semis , à une température assez chaude, de 24 à 27 °C. Il faut savoir que beaucoup de graines ne germeront pas.

  • Faites tremper les graines 24 heures, avant de les semer, car elles sont coriaces.

  • Décortiquez la chair qui entoure chaque graine et faites une petite entaille (celle-ci activera la germination).

  • Préparez une terrine à semis remplie d'un mélange cstérile (vermiculite, zéolithe).

  • Tracez de légers sillons et semez les graines bien espacées dans les sillons.

  • Recouvrez les graines d'une fine couche du mélange.

  • Humidifiez à l'aide d'un pulvérisateur.

  • Veillez à maintenir le sol humide pendant la germination, qui peut prendre entre 2 et 12 semaines (sans entaille sur les graines, celle-ci peut durer plus d'une année !).

  • Attendez encore 6 semaines après la germination avant de repiquer les plantules dans des pots adaptés.

    Cultivez ensuite comme des sujets adultes.

  • Division :
    Séparation des jeunes plants produits  sur les plants femelles.

    Maladies, nuisibles et parasites :
    On ne connaît pas de maladies ou d’attaques de parasites particulières au zamia.
    Veillez bien à arroser sans excès la plante et à ne pas faire stagner d’eau, afin de ne pas faire noircir ses feuilles et de ne pas encourager le développement toujours possible de champignons.

    - Zamia lindenii
    Cliquer pour agrandir

    - Zamia lindenii
    Cliquer pour agrandir

    - Zamia lindenii
    Cliquer pour agrandir

    - Zamia lindenii
    Cliquer pour agrandir

    - Zamia lindenii
    Cliquer pour agrandir

    - Zamia lindenii
    Cliquer pour agrandir

    -Zamia lindenii
    Proposer une image

    -Zamia lindenii
    Proposer une image


    Article écrit en collaboration avec Sim01

    Son site : http://www.cycadales.fr/news.html

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Zamia lindenii

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

    Page 1 sur 1
    Sujets récents et similaires

    Sujets récents de ce forum

    Sujets similaires



    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Index des forums :: Fiches et articles :: ~Fiches de plantes~
    Sauter vers: