header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» Retour d'expérience sur la culture des Alocasia et colocasia en pleine terre
par fabads Hier à 21:01

» Semis fougères
par fascicularia Hier à 20:49

» Présentation de : caleb
par Kylian Mer 21 Fév 2018 - 15:46

» Présentation de : ggenries
par Kylian Mer 21 Fév 2018 - 15:44

» Autre bananier à identifier
par fascicularia Mar 20 Fév 2018 - 19:59

» Miscanthus lutarioriparius alias Triarrhena lutarioriparia
par olivierd Mar 20 Fév 2018 - 18:45

» bons plants saint malo
par dom32 Lun 19 Fév 2018 - 22:13

» Le jardin d'olivierd en Belgique
par olivierd Lun 19 Fév 2018 - 20:07

» (74) Bon petit jardin exotique.
par hydra Dim 18 Fév 2018 - 20:45

» Indexation de la section par ordre alphabétique : livres en libre service
par fascicularia Dim 18 Fév 2018 - 11:55

» Fore et faune : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 23:03

» Flore et faune : Atlas de la Flore rare et protégée du Parc de la Vanoise
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 23:00

» Flore et faune : Orchidées des Pyrénées-Orientales
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 22:52

» Plantes et histoire : De théophraste à Cuvier : la botanique à travers l'histoire ... et les livres !
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 22:48

» Maladies et ravageurs : Maladies et ravageurs des plantes de jardin et d'intérieur
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 19:32

» Message pour les arlertes
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 17:14

» dendrobium moniliforme (+ à venir....)
par lazzaret Ven 16 Fév 2018 - 17:33

» Indexation de la section par auteur : Maladies et parasites
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:44

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Maladies et parasites
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:43

» viola succulentes des andes
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:39

» le plan d'eau avance petit à petit
par hydra Sam 10 Fév 2018 - 20:44

» semis Nymphaea,lotus
par dom32 Sam 10 Fév 2018 - 9:28

» Présentation de : eole11
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:23

» Présentation de : Marshall31
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:21

» Présentation La Palmeraie
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:20

» Musa ingens
par wam Ven 9 Fév 2018 - 8:10

» Amomum Subulatum
par fascicularia Ven 9 Fév 2018 - 1:25

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par arios Jeu 8 Fév 2018 - 20:51

» Zingiber mioga dancing crane : test de rusticité en zone 8
par Kylian Jeu 8 Fév 2018 - 14:57

» Disparition de Joël Boquien
par Zina Jeu 8 Fév 2018 - 13:30

» Masdevallia ignea
par lazzaret Jeu 8 Fév 2018 - 9:17

» Passiflores en fleurs , le boum de l'hiver
par Kylian Mer 7 Fév 2018 - 20:18

» graines d' Hedychium ellipticum
par dom32 Jeu 1 Fév 2018 - 22:30

» Mon petit jardin Bordelais
par lazzaret Jeu 25 Jan 2018 - 18:08

» Musa cheesmani
par fascicularia Jeu 25 Jan 2018 - 16:15

» Fargesia papyrifera,un bambou bien bleu....
par Isa35 Mer 24 Jan 2018 - 21:32

» Tétrapanax paperyfera, un géant.
par Kylian Lun 22 Jan 2018 - 23:29

» Mon p'tit jardin
par shouya Dim 21 Jan 2018 - 19:09

» Présentation de : Stoff73
par Stoff74 Sam 20 Jan 2018 - 18:38

» Un jardin en Bretagne.........
par Kylian Sam 20 Jan 2018 - 16:32

» Drôle de colocasia.
par Kylian Sam 20 Jan 2018 - 14:11

» Présentation de : Paroxysme
par Zina Jeu 18 Jan 2018 - 17:00

» Zingiber sp
par arios Mer 17 Jan 2018 - 21:06

» Le jardin de RenaudS
par fascicularia Lun 15 Jan 2018 - 20:33

» Mon jardin sur le littoral normand
par fascicularia Dim 14 Jan 2018 - 19:26

» Semis cypripedium
par olivierd Sam 13 Jan 2018 - 11:01

» Cyathea australis
par fascicularia Mer 10 Jan 2018 - 16:31

» Alpinia Calcarata
par Kylian Mar 9 Jan 2018 - 19:16

» Présentation de : dove
par Kylian Mar 9 Jan 2018 - 17:36

» Asarum maximum ling ling
par fascicularia Jeu 4 Jan 2018 - 13:15

Partagez
 | 

 

 Les plantes et le sel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HORS LIGNE
cocodepainpol
Membre
avatar


Localisation : Bretagne extrême nord

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°1 Sujet:

Les plantes et le sel Mer 6 Mai 2015 - 15:00


Bonjour, j'aimerai évoquer un sujet auquel je suis confronté régulièrement : la résistance des plantes dans des terre plus ou moins salées.
Bien sûr ce sujet peut sembler anecdotique pour tout ceux qui habitent loin du bord de la mer.
Voici mon problème : mon terrain est situé sur la côte la plus au nord de la Bretagne: niveau maximum 1 mètre par rapport au niveau les plus grandes marées, distance quelques mètres. Cela serait sans problème si le sous sol n'était formé d'un amoncellement de galets et de sables juste recouvert par une mince couche de limons plus ou moins fossilisés d'origine marine. Ce ne serait sans inconvénients si nous n'étions pas sur une presqu'ile avec l'eau de mer qui s'infiltre côté à l'autre entre 1 m et 2 m de profondeur. Par contre un climat exceptionnel.
Alors où est le problème? C'est très simple... toutes plantes poussent merveilleusement bien été comme hiver tant que les racines n'ont pas atteint la couche salée
Cela demande quelques années suivant les plantes : celles à racines superficielles résitent ... celles à racine pivotante finissent toutes par périr, et les plus sensibles comme les tomates, ne sont même pas envisageables.
Existe t-il des bibles de référence sur la résistances des plantes au sel? avec, si possible, une indication des variété moins sensibles.
Est-il possible de compenser ce défaut du terrain? Ajout de potasse?
Très larges questions...
Comme quoi avoir un climat à faire baver d'envie Danièle avec l'impression d'être en vacances toute l'année n'a pas que des avantages.
Amicalement
Roger

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
Joël
Membre regretté
avatar


Localisation : 44770 PREFAILLES

Humeur : Très bonne surtout quand il fait du soleil .......

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°2 Sujet:

Re: Les plantes et le sel Jeu 7 Mai 2015 - 8:51


:hello:
Franchement , cela ne me ferait pas baver , d'avoir ma maison à 1 m d'altitude avec le réchauffement de la planète :rire25: , et je préfère la mienne à 450 m de la mer et à 34 m d'altitude + belle vue sur mer et l'île de Noirmoutier :vie au soleil:

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
cocodepainpol
Membre
avatar


Localisation : Bretagne extrême nord

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°3 Sujet:

Re: Les plantes et le sel Jeu 7 Mai 2015 - 21:15


Joël,je comprends ton point de vue peut-être superbe dans tous les sens du terme mais sans t'offenser, ce n'est pas le sujet. Le problème est comment connaître la résistance des plantes au sel. J'ai un géranium de Madère qui a été submergé pendant près de 12 heures dans l'eau de mer suite à un débordement exceptionnel et qui , non seulement, a parfaitement résisté et il fleurit magnifiquement un an après : parfaite adaptation.
Par contre impossible d'obtenir la moindre tomate : cul noir!, maladie directement lié à la présence de sel (chlorure de sodium) .
Autre exemple un abricotier qui pendant plus de 10 ans a donné des récoltes plus qu'abondantes et qui subitement sans signe de maladie apparente est moribond. Ce printemps pas la moindre floraison et de maigres pousses qui dépérissent. De nombreuses plantes, toutes caractérisées pour avoir des racines profondes, ont eut le même comportement. Dés que le développement des racines atteint la zone salée la plante dépérit très vite et meure. Bon, quand il s'agit d'une plante"commune" ont la remplace mais quand c'est une plante rare (pour nous) que l'on a semée , élevée pendant des années pour arriver à l'acclimater grâce à un climat exceptionnel, le sel devient un véritable problème à résoudre.
Cela peut vous paraitre anodin juste les préoccupations d'un amateur, et pourtant...
Amicalement
Roger

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
fascicularia
Administrateur
avatar


Localisation : St Médard de Guizières 33230

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°4 Sujet:

Re: Les plantes et le sel Dim 10 Mai 2015 - 18:17


Bonjour Roger,
Malheureusement, aucun ouvrage à vous conseiller sur les plantes supportant le sel au niveau racinaire.

Au niveau du sol, un dessalage des couches profondes me semble impossible vu les infiltrations permanentes que le sous sol subit.

A titre perso, je ne vois qu'une seule solution : isoler certaines parties du terrain en créant des poches de substrat. Une culture en hors sol ou en adoptant les techniques de la culture sur butte permettrait très certainement d'étendre la gamme de végétaux.
Les techniques d'enrichissement du sol tel qu'il est pratiqué en permaculture aiderait très certainement les végétaux à ne pas trop étendre le système racinaire en profondeur pour trouver l'eau et les nutriments nécessaires.

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
greenhouse
Membre interdit du système d'échange
avatar


Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°5 Sujet:

Re: Les plantes et le sel Mar 12 Mai 2015 - 13:40


Pour l'avoir tester chez des clients
seulement hors sol total (en pot, sac de substrat surélevés)
même sur but avec un film de protection ou autre
le sel remonte toujours au final par osmose

s'orienter cers des plantes cotieres qui resistent a un taux de sel elevé dans le sol.
eviter le dessechement (en arrosant régulierement et en paillant abondement,) qui ferait cristaliser le sel en surface ou à proximité des racines.



Revenir en haut Aller en bas
 

Les plantes et le sel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Aspects généraux :: ~Techniques d'acclimatation et de multiplication~
Sauter vers: