header
header au hover


Bienvenue sur Altitude Tropicale
Cultiver des plantes insolites est un réel plaisir. D'abord en raison de leur rareté, mais aussi pour leur port si différent des végétaux que l'on rencontre sous nos latitudes. L'intérêt qui se manifeste actuellement pour les plantes exotiques va de pair avec l'accroissement du temps libre. On passe de plus en plus de temps dans son jardin et l'on rêve de vacances ensoleillées sous des pays lointains. Or, précisément, les plantes exotiques évoquent ces pays ensoleillés. En avoir chez soi, c'est apporter à son jardin une ambiance exotique qui incite à l'évasion, au rêve, au voyage. Mais créer un jardin de plantes exotiques sous des climats sujets au gel, cela semble généralement un véritable challenge. L'objectif de ce forum est donc de vous faire découvrir un choix de plantes acclimatables dans les jardins tempérés.
Inscrivez-vous dés maintenant pour accéder à toutes nos fonctionnalités.


Forum de jardinage traitant des plantes exotiques acclimatables.
 


Derniers sujets
» bons plants saint malo
par dom32 Hier à 22:13

» Miscanthus lutarioriparius alias Triarrhena lutarioriparia
par fascicularia Hier à 20:11

» Le jardin d'olivierd en Belgique
par olivierd Hier à 20:07

» (74) Bon petit jardin exotique.
par hydra Dim 18 Fév 2018 - 20:45

» Indexation de la section par ordre alphabétique : livres en libre service
par fascicularia Dim 18 Fév 2018 - 11:55

» Fore et faune : Flore des maquis et des végétations associées de Corse
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 23:03

» Flore et faune : Atlas de la Flore rare et protégée du Parc de la Vanoise
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 23:00

» Flore et faune : Orchidées des Pyrénées-Orientales
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 22:52

» Plantes et histoire : De théophraste à Cuvier : la botanique à travers l'histoire ... et les livres !
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 22:48

» Maladies et ravageurs : Maladies et ravageurs des plantes de jardin et d'intérieur
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 19:32

» Message pour les arlertes
par fascicularia Sam 17 Fév 2018 - 17:14

» dendrobium moniliforme (+ à venir....)
par lazzaret Ven 16 Fév 2018 - 17:33

» Indexation de la section par auteur : Maladies et parasites
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:44

» Indexation de la section par ordre alphabétique : Maladies et parasites
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:43

» viola succulentes des andes
par fascicularia Lun 12 Fév 2018 - 20:39

» Présentation de : ggenries
par hydra Sam 10 Fév 2018 - 20:47

» Présentation de : caleb
par hydra Sam 10 Fév 2018 - 20:45

» le plan d'eau avance petit à petit
par hydra Sam 10 Fév 2018 - 20:44

» semis Nymphaea,lotus
par dom32 Sam 10 Fév 2018 - 9:28

» Présentation de : eole11
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:23

» Présentation de : Marshall31
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:21

» Présentation La Palmeraie
par Zina Sam 10 Fév 2018 - 7:20

» Musa ingens
par wam Ven 9 Fév 2018 - 8:10

» Amomum Subulatum
par fascicularia Ven 9 Fév 2018 - 1:25

» Quizz aléatoire : exercez vos méninges et votre perspicacité
par arios Jeu 8 Fév 2018 - 20:51

» Zingiber mioga dancing crane : test de rusticité en zone 8
par Kylian Jeu 8 Fév 2018 - 14:57

» Disparition de Joël Boquien
par Zina Jeu 8 Fév 2018 - 13:30

» Masdevallia ignea
par lazzaret Jeu 8 Fév 2018 - 9:17

» Passiflores en fleurs , le boum de l'hiver
par Kylian Mer 7 Fév 2018 - 20:18

» graines d' Hedychium ellipticum
par dom32 Jeu 1 Fév 2018 - 22:30

» Mon petit jardin Bordelais
par lazzaret Jeu 25 Jan 2018 - 18:08

» Musa cheesmanii
par fascicularia Jeu 25 Jan 2018 - 16:15

» Fargesia papyrifera,un bambou bien bleu....
par Isa35 Mer 24 Jan 2018 - 21:32

» Tétrapanax paperyfera, un géant.
par Kylian Lun 22 Jan 2018 - 23:29

» Mon p'tit jardin
par shouya Dim 21 Jan 2018 - 19:09

» Présentation de : Stoff73
par Stoff74 Sam 20 Jan 2018 - 18:38

» Un jardin en Bretagne.........
par Kylian Sam 20 Jan 2018 - 16:32

» Drôle de colocasia.
par Kylian Sam 20 Jan 2018 - 14:11

» Présentation de : Paroxysme
par Zina Jeu 18 Jan 2018 - 17:00

» Zingiber sp
par arios Mer 17 Jan 2018 - 21:06

» Le jardin de RenaudS
par fascicularia Lun 15 Jan 2018 - 20:33

» Mon jardin sur le littoral normand
par fascicularia Dim 14 Jan 2018 - 19:26

» Semis fougères
par Tonio31 Sam 13 Jan 2018 - 12:28

» Semis cypripedium
par olivierd Sam 13 Jan 2018 - 11:01

» Cyathea australis
par fascicularia Mer 10 Jan 2018 - 16:31

» Alpinia Calcarata
par Kylian Mar 9 Jan 2018 - 19:16

» Présentation de : dove
par Kylian Mar 9 Jan 2018 - 17:36

» Asarum maximum ling ling
par fascicularia Jeu 4 Jan 2018 - 13:15

» Construction serre
par fascicularia Mar 2 Jan 2018 - 21:20

» joyeux noel 2017
par olivierd Mar 26 Déc 2017 - 10:22

Partagez
 | 

 

 Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HORS LIGNE
daniele43
Membre
avatar


Localisation : auvergne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°1 Sujet:

Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mer 9 Nov 2011 - 15:39


La sphaigne est un matériaux pratique et naturel, répondant aux exigences du commerce équitable et du développement durable!! jeans

Elle est idéale pour bouturer des plantes tropicales aptes à former des racines aériennes

Bouturer dans la sphaigne:

Un bon truc facile pour quelques catégories de plantes.
Vous réceptionnez une bouture non racinée d'hoya ou de Ceropegia? Pas de problème !!


Quand même, il faut disposer de son paquet de sphaigne... un paquet de jardinerie permet un gros usage... moi, ça me fait un an ; même en comptant les rempotages d'orchidées...


Vous prenez un récipient, si possible en solide, pour éviter le renversement : pot de confiture, verre, vieille poterie ...


Les pots de confiture de framboise sont les mieux adaptés (ça m'arrange).

Le matériel indispensable :



Boutures de Ceropegia gemnifera à faire :

Vous trempez une poignée de sphaigne dans de l'eau et la laisser gonfler ; vous l'essorez ensuite bien, pour qu'elle soit juste humide : ça doit faire une boule grosse comme le poing, ou en tout cas adaptée à la taille du récipient...

sèche : trempage :




Ensuite on entoure bien la base des boutures avec cette sphaigne et on enfonce cette boule dans le récipient... le tour est joué !!
essorage : emballage :





terminé :


Plus qu'à placer le récipient à l'exposition exigée par le type de plante : température et éclairement, humidité ambiante si nécessaire... (ça peut être par exemple mettre la bouture au chaud sous lampe, placer un sac plastique par dessus le récipient...)

Personnellement, je simplifie encore plus en emballant la boule de sphaigne dans du film alimentaire... il m'arrive ainsi d'avoir plusieurs boutures différentes en attente dans un grand pot de fromage blanc. :rirlar:
Ce truc du film plastique étanche autour permet aussi de faire voyager sans encombres les dites boutures en colis, la sphaigne conservant l'humidité...

J'ai testé ce système avec bon nombre d'épiphytes :
- Hoyas
- Rhipsalis
- Orchidées
- Ceropegias
- Epiphyllum
- Schlumbergera et Rhipsalidopsis
- certaines passiflores
- beaucoup de tropicales bouturables : Maranta, Calathée, Tradescantia, Begonia, Duranta... qui pourrissent beaucoup moins ainsi que dans l'eau ou directement en terre...

Attention : si les épiphytes acidophiles peuvent rester longtemps dans la sphaigne pure, d'autres ne supportent pas l'acidification : on doit rempoter quand les racines sont bien développées, en faisant attention à détacher doucement les brins de sphaignes.

Pour les Hoyas:
il est encore plus avantageux d'avoir un aquarium chauffé et éclairé.. on y place des barquettes alu dans lesquelles on a placé la sphaigne humide et couché à plat les tiges d'hoya.. on maintient une ambiance humide , grâce à un couvercle.sur l'aquarium , ou un sac plastique autour de la barquette.
les racines apparaitront entre 15 jours et 1 mois après sur les noeuds

Il ne faut surtout pas supprimer les feuilles , comme dans d'autres types de bouturages..
les hormones ne sont pas nécessaires

Pourquoi la sphaigne du Chili ?
La sphaigne provient des tourbières.

Chez nous, ce sont des milieux riches en plantes rares et fragilisés ; l'exploitation est interdite, les tourbières sont protégées.
Pas en Russie, où l'on extrait la plus grande partie de la tourbe blonde du marché (il faut éviter d'en acheter).

Au Chili existe une exploitation gérée et durable, d'une zone tourbeuse à sphaigne, qui exporte partout. Cette exploitation est sensée respecter le milieu car manuelle...
Pour en savoir plus :
http://www.aujardin.info/fiches/sphaigne-chiloe-exploitation.php

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
daniele43
Membre
avatar


Localisation : auvergne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°2 Sujet:

les résultats Mer 9 Nov 2011 - 15:42


Résultat de bouturages d'il y a un mois et demi, sur Ceropegia et Rhipsalis de chez Paul Shirley, arrivés non racinés :

Ceropegia hybride : Rhipsalis :
















On détache délicatement la sphaigne, à la pince à épiler...






plus qu'à terminer le nettoyage et hop !! dans un bon mélange pour épiphyte...


Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
calandrinia
Membre
avatar


Localisation : 30

Humeur : Bonne !!! Toujours... ou presque...

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°3 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mer 9 Nov 2011 - 21:29


Très beau travail danièle.
Merci !!!

:Au revoir 2: :dodo:

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
jeff
Membre
avatar


Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°4 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Jeu 10 Nov 2011 - 8:13


un grand merci a toi , très très bonne explication de la methode

jeff

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
tropicana
Membre
avatar


Localisation : Casablanca

Humeur : Humour

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°5 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Jeu 10 Nov 2011 - 15:06



J aime ce genre de sujets : leurs contenus sont très utiles...voire, indispensables pour ceux qui préfèrent multiplier à moindres frais.
Merci à toi Danièle.


Pour plaisanter entre copains : Les masculins qui n excellent pas dans la manipulation des pinces à épiler,risqueront de supprimer les minuscules racines.....Pour finalement,ne planter que la sphaigne

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
daniele43
Membre
avatar


Localisation : auvergne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°6 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Ven 11 Nov 2011 - 6:20


je suis bien contente si mon petit reportage peut être utile!! merci pour vos appréciations! j'ai conscience que ce n'est pas parfait...mais si cela peut donner des idées..

je suis pliée de rire par ton dernier commentaire Tropicana!!
( le fait est que la manoeuvre demande une délicatesse toute féminine ...)

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
calandrinia
Membre
avatar


Localisation : 30

Humeur : Bonne !!! Toujours... ou presque...

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°7 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Ven 11 Nov 2011 - 8:21


@tropicana a écrit:

J aime ce genre de sujets : leurs contenus sont très utiles...voire, indispensables pour ceux qui préfèrent multiplier à moindres frais.
Merci à toi Danièle.


Pour plaisanter entre copains : Les masculins qui n excellent pas dans la manipulation des pinces à épiler,risqueront de supprimer les minuscules racines.....Pour finalement,ne planter que la sphaigne
:rire:

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
Zina
Rédactrice
avatar


Localisation : 15 km de MONTPELLIER

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°8 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Lun 6 Fév 2012 - 22:44


aplaudir Je trouve ce reportage très explicatif !!!

Merci Danièle !

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
daniele43
Membre
avatar


Localisation : auvergne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°9 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mar 7 Fév 2012 - 15:55


:vbn: merci zinna
l'enthousiasme de chacun fait plaisir .;
si cela peut motiver et aider les cultivateurs exotiques, je suis ravie

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
hydra
Membre
avatar


Localisation : tout en bas 34

Humeur : très bonne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°10 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mar 7 Fév 2012 - 18:36




STP danièle, où as-tu ta sphaigne ?? je n'en trouve pas près de chez moi, sinon à Béziers que je me fais livrer.
Est-ce que je peux en trouver chez Baobab ou autres grandes jardineries
merci


Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
daniele43
Membre
avatar


Localisation : auvergne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°11 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mer 8 Fév 2012 - 12:37



Bonjour Hydra
je prends la mienne chez Bota...ic, mais on en trouve dans toutes les grandes enseignes de jardinerie ... Jard.. and et pourquoi pas à Gam... et Bao...
bonne recherche !!

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
hydra
Membre
avatar


Localisation : tout en bas 34

Humeur : très bonne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°12 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mer 8 Fév 2012 - 18:49



merci Danièle, d'une façon ou d'une autre, j'ai de la route à faire pour en trouver, et pourtant il va m'en falloir cette année>


Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
Zina
Rédactrice
avatar


Localisation : 15 km de MONTPELLIER

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°13 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Mer 8 Fév 2012 - 19:21


Si tu n'es pas pressée Hydra, à l'occasion, j'en achèterai et t'apporterai au printemps !

Bises

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
hydra
Membre
avatar


Localisation : tout en bas 34

Humeur : très bonne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°14 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Jeu 9 Fév 2012 - 18:41




OK Zinna, ça marche, tu vas prendre ta camionnette avec tout ce que tu va m'amener!!!


Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
Zina
Rédactrice
avatar


Localisation : 15 km de MONTPELLIER

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°15 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Jeu 9 Fév 2012 - 20:20


Tu me redonneras la liste car je n'ai rien noté ! Si l'hiver n'est pas trop méchant et n'assassine pas toutes mes plantes !

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
daniele43
Membre
avatar


Localisation : auvergne

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°16 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Ven 10 Fév 2012 - 19:40




:rire: :rire: :rire: Une camionnette , ou une plantaillère ?

Revenir en haut Aller en bas
HORS LIGNE
tropicana
Membre
avatar


Localisation : Casablanca

Humeur : Humour

Les échanges et recherches


Les échanges
Je recherche:
Je propose à l'échange:

Message n°17 Sujet:

Re: Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne Sam 11 Fév 2012 - 21:29


Bonsoir

Exellent,Danièle
Je vais pratiquer cette méthode de bouturage
Merci
tropicana

Revenir en haut Aller en bas
 

Bouturage d'épiphytes dans la sphaigne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1
Sujets récents et similaires

Sujets récents de ce forum

Sujets similaires



Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Index des forums :: Aspects généraux :: ~Techniques d'acclimatation et de multiplication~
Sauter vers: